Conduite à tenir dans les infections du sujet âgé PDF

Photomicrographie d’un sarcopte, agent responsable de conduite à tenir dans les infections du sujet âgé PDF gale. Selon le sous-type de ce parasite, on distingue la gale humaine, spécifique de l’Homme, et les gales spécifiques d’autres mammifères. Le principal symptôme chez l’Homme est la démangeaison.


L’accroissement de la longévité en France est le résultat le plus spectaculaire des progrès de la médecine curative, de l’hygiène et de la prévention. L’infection reste cependant l’accident pathologique le plus menaçant pour la personne âgée, mais aussi le plus accessible au traitement. La première partie de l’ouvrage décrit les enjeux, les expressions cliniques de l’infection et les particularités de la conduite des traitements chez les sujets âgés. La seconde partie affine la problématique de l’infection en fonction des différents organes touchés de la façon la plus exhaustive possible : diagnostic, prise en charge, surveillance. Enfin, l’ouvrage se conclut par la prévention des infections de la personne âgée vivant à son domicile ou en institution.

Cycle parasitaire du sarcopte humain et localisation préférentielle. L’ivermectine, antiparasitaire utilisé depuis longtemps en médecine vétérinaire, est le seul médicament disponible par voie orale, il se présente sous la forme de comprimés non sécables de 3 mg. Ce médicament est utilisé pour traiter des parasitoses, comme la gale. Il est actif sur le sarcopte adulte mais pas sur les œufs. Son activité est mal établie sur les larves.

L’ivermectine est un insecticide et antihelminthique, dérivé des avermectines isolées à partir de la fermentation de Streptomyces avermitilis, qui appartient au groupe des lactones macrocycliques. Son affinité importante pour les canaux chlorures glutamate-dépendants présents dans les cellules nerveuses et musculaires des invertébrés favorise une augmentation de la perméabilité membranaire aux ions chlorures entraînant une hyperpolarisation de la cellule nerveuse ou musculaire. Les mammifères ne possèdent pas de canaux chlorure glutamate-dépendants. Les avermectines n’ont qu’une faible affinité pour les autres canaux chlorures ligand-dépendants et ne passent pas facilement la barrière hématoméningée. Des effets indésirables plus sérieux tels que hépatite, tachycardie, dyspnée ont toutefois été rapportés chez des personnes âgées. Le prurit régresse le plus souvent en deux à trois jours, mais il peut aussi persister quelques semaines sans pour autant être un signe d’échec du traitement. En France, le Stromectol cp 3mg existe en boîtes de 1, 4, 10 et 20 comprimés.