Confrontations Psychiatriques. Evolution de la Schizophrénie. N°2 PDF

Une réorganisation confrontations Psychiatriques. Evolution de la Schizophrénie. N°2 PDF une clarification du contenu paraissent nécessaires. Une première génération de neuroleptiques connues sous le nom de neuroleptiques classiques ou typiques a été découverte en 1951 par Henri Laborit, il s’agit de la chloropromazine.


Ils agissent au niveau de la transmission synaptique, en bloquant les récepteurs à la dopamine, notamment les récepteurs D2. Les plus récents agissent aussi sur les récepteurs à la sérotonine. La recherche actuelle vise principalement à diminuer leurs effets secondaires et à améliorer les symptômes négatifs. Historiquement, le terme  neuroleptique  est apparu sous la plume des deux médecins français Jean Delay et Pierre Deniker découvreurs des effets antipsychotiques de la chlorpromazine. Découverts dans les années 1950, ils sont de plus en plus remplacés par les antipsychotiques dits atypiques. Elle fut découverte en France par Henri Laborit, qui travaillait sur l’anesthésie. Ces propriétés antipsychotiques firent l’objet de publications, qui eurent un impact retentissant sur le traitement médical des psychoses.