Cortège des ombres PDF

Père-Lachaise – Division 27 – Hugo 01. Tombe de Charles et François-Victor au cimetière du Père-Lachaise. Charles Hugo né le 4 novembre 1826 à Paris et décédé le 13 mars 1871 à Bordeaux, à 44 ans est un journaliste français. Bon élève au collège Charlemagne, Charles obtient le premier prix du concours général en thème latin cortège des ombres PDF 31 juillet 1840.


Tamoga est une bourgade espagnole de bord de mer, proche de la frontière portugaise, cernée par l’eau stagnante des marécages.

Le temps s’y écoule lentement. Comme par fatalité, les fantômes du passé semblent y rôder plus durablement qu’ailleurs. Et les personnages esseulés, les étrangers en perdition venir s’y échouer plus facilement.

Au point que leurs histoires – amour, argent, trahison, vengeance -, plus troublantes et délétères les unes que les autres, scrutées, racontées, relancées à travers le temps par la voix collective des habitants de Tamoga, paraissent constituer l’unique réalité, et comme la substance même, de ce «pays de nulle part».

Écrit par Juliàn Rios à la fin des années 60, dans l’atmosphère étouffante du franquisme, avant sa grande période moderniste et une vie de voyages, publié pour la première fois aujourd’hui simultanément en Espagne et en France, Cortège des ombres bouleverse la perception de l’oeuvre d’un des maîtres de la littérature espagnole contemporaine. On y découvre le conteur – créant dès son premier livre un univers de personnages inoubliables.

Juliàn Rios est né en 1941. Pour Carlos Fuentes, il est «l’écrivain le plus inventif et le plus créatif dans la langue espagnole». Quant à l’Encyclopaedia Britannica, elle le définit déjà comme un classique moderne : «La prose espagnole la plus tumultueusement originale du siècle.» Héritier de la trinité fondatrice du roman moderne (Rabelais, Cervantès, Laurence Sterne), proche que Joyce, Nabokov, Arno Schmidt, Italo Calvino ou Georges Perec, Juliàn Rios a été introduit en France par les Éditions José Corti. Il a rejoint en 2007 les Éditions Tristram avec Nouveaux Chapeaux pour Alice et Chez Ulysse.

En février 1848, il est quelque temps secrétaire d’Alphonse de Lamartine. Le 16 mai 1851, il publie un article contre la peine de mort : il est alors poursuivi en justice et défendu par Victor Hugo. Condamné le 30 juillet à six mois de prison, il est incarcéré à la Conciergerie. Il subit encore des condamnations pour l’expression de ses idées jusqu’en 1870.

Puis Alice, Charles se fait attendre. Ses obsèques ont lieu le 18 mars 1871. Le cortège parcourt Paris de la gare d’Orléans au cimetière du Père-Lachaise. Victor Hugo, Choses vues, 1847-1848, Paris, Gallimard, 1972, 505 p. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 7 octobre 2018 à 23:07. Père-Lachaise – Division 27 – Hugo 01.