Devenir celle que je suis PDF

Cet article est une ébauche concernant la littérature devenir celle que je suis PDF. L’incipit de l’édition de 1919 de La Recherche.


À 50 ans, Didier, marié et père de deux enfants, prend conscience de qui il est : une femme, Delphine.Cette évidence, refoulée pendant trente ans de mal-être et d’errances, emporte tout sur son passage : son épouse qui réclame le divorce, ses enfants qui la rejettent, ses parents qui acceptent mal sa transidentité. Delphine navigue entre l’espoir de vivre enfin pleinement et le désespoir où revient parfois, comme un leitmotiv douloureux : « Morte plutôt que trans ».C’est l’histoire de sa transition qu’elle nous raconte, entre premières sorties vêtue en femme et tourisme médical, mais aussi un combat : celui de la reconnaissance des transgenres par la société. Ce n’est ni un choix, ni une pathologie mentale, ni une question de sexe ; pour cette raison même, elle réfute le terme de « transsexualité ». Mais, au XXIe siècle, l’État rechigne encore à octroyer aux trans leurs droits : pourquoi est-ce si compliqué de changer d’état civil ? Pourquoi les oblige-t-on à se faire opérer et stériliser ? Comment trouver un employeur, voyager sans déballer sa vie privée quand sa carte d’identité ne correspond pas à son physique ?À travers son témoignage, Delphine déconstruit nos préjugés et remet en cause nos normes, avec l’espoir que, peu à peu, dans nos sociétés, le genre primera sur le sexe.Didier, mari et père, prend conscience de sa véritable identité : il est une femme, Delphine. Elle raconte l’histoire de sa transition, et son combat pour la reconnaissance des transgenres par la société.

Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se fermaient si vite que je n’avais pas le temps de me dire :  Je m’endors. Vous pouvez aider en ajoutant des références ou en supprimant le contenu inédit. L’incipit cité est généralement formé de la seule première phrase :  Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Cette phrase fait écho au  temps perdu  du titre, avec l’expression complexe d’un passé révolu. Le verbe est conjugué au passé composé, suggérant ainsi une action répétée, saccadée mais aussi réalisée ou achevée. La première phrase, comme les phrases suivantes de la première page, sont avares de détails qui permettraient au lecteur de situer le récit et les personnages.

Avec la première phrase, l’ouverture du roman s’établit également autour du thème de la fermeture. Longtemps, je me suis couché de bonne heure est aussi le titre d’un essai de Roland Barthes, conférence au Collège de France imprimée en 1982 et d’un roman de Jean-Pierre Gattégno, publié en 2004 chez Actes Sud. Du côté de chez Swann, premier paragraphe. Paul Ricœur,  À la recherche du temps perdu : le temps traversé , dans Temps et récit : 2. La configuration dans le récit de fiction, Le Seuil, 1991, p. Genèse d’un roman de la mémoire , Études proustiennes IV, Gallimard, 1982.