Du sommeil et des états analogues considérés surtout au point de vue de l’action du moral sur le physique : I. Partie psychologique PDF

Le médecin allemand Franz-Anton Mesmer, qui postulait l’existence d’un fluide magnétique universel dont on pouvait faire une utilisation thérapeutique, introduisit l’expression magnétisme animal en 1773. Véritable phénomène de société, le magnétisme animal a fait l’objet de nombreuses polémiques, notamment en France, avec la Faculté de Médecine qui a du sommeil et des états analogues considérés surtout au point de vue de l’action du moral sur le physique : I. Partie psychologique PDF cette pratique pour les médecins dès 1784.


D’autres encore expliquent les phénomènes magnétiques par un contact privilégié avec des  esprits . Paracelse, pratique la médecine à distance dont il attribue les effets à l’ onguent de sympathie . Le jésuite allemand Athanasius Kircher, connu pour ses expériences sur des animaux, considère lui aussi que le magnétisme intervient comme un principe explicatif de tous les phénomènes naturels. Ce n’est qu’à partir de 1773, à la suite d’une polémique avec le père jésuite Maximilian Hell à propos de l’utilisation thérapeutique de plaques aimantées inventées par ce dernier, que Mesmer commence à utiliser le terme de  magnétisme animal  qu’il distingue du fluide magnétique minéral. En 1775, le prince-électeur Maximilien III Joseph de Bavière nomme une commission pour enquêter sur les exorcismes du père Johann Joseph Gassner. Cette commission invite Mesmer à Munich. Selon cette perspective, on peut considérer la relation entre le magnétiseur et le magnétisé comme la sécularisation de la relation qui existait entre l’exorciste et le possédé.