Ergothérapie en psychiatrie : De la souffrance psychique à la réadaptation PDF

Le service du Docteur VACHERON , Secteur 13 assure les soins psychiatriques de la population du 14e arrondissement de Paris. Cadre Supérieur de Santé : M. Le secteur ergothérapie en psychiatrie : De la souffrance psychique à la réadaptation PDF couvre la totalité du 14ème arrondissement de Paris, soit 136 000 habitants.


L’approche ergothérapique ne se limite pas à la prise en charge des handicaps physiques. Grâce à une maîtrise et une connaissance approfondies de la psychopathologie, les ergothérapeutes peuvent apporter des solutions adaptées aux souffrances psychiatriques. Cette nouvelle édition d’Ergothérapie en psychiatrie pose un cadre conceptuel et théorique à l’action ergothérapique en psychiatrie et en santé mentale. Les auteurs, tous praticiens, décrivent leur pratique dans ce secteur de soins bien particulier. Les exemples donnés exposent les possibilités et les perspectives offertes aux patients, mais aussi les limites des aides apportées. Cet ouvrage s’adresse non seulement aux professionnels qui souhaitent nourrir leur pratique, mais aussi aux étudiants en ergothérapie.

De la prise en charge de soins aigus, grâce à l’activité de consultation sur le centre médico-psychologique, des urgences de l’hôpital Saint-Joseph, et à l’activité d’hospitalisation située à l’hôpital Sainte-Anne. De la continuité des soins et de la réhabilitation des patients par le biais de consultations, de visites à domicile, de l’hébergement thérapeutique, de soins à temps partiel et du travail avec l’entourage du patient. L’objectif est de soigner au plus près de la population desservie, tout en ayant une activité d’information et de déstigmatisation de la maladie mentale. Le centre médico-psychologique assure une permanence médicale et infirmière avec une organisation aux horaires élargis dans le but de favoriser l’accès aux soins pour tous. La rencontre avec l’équipe soignante se fait par l’intermédiaire d’un accueil infirmier. Hors urgence : vous pouvez contacter l’équipe pour prendre un rendez-vous de premier accueil infirmier. A l’issue de cet entretien et après étude du dossier, un médecin se proposera pour assurer le suivi psychiatrique.

En cas d’urgence : l’accueil et la consultation sont toujours possibles. Un médecin pourra être consulté après l’accueil infirmier, et évaluera la conduite thérapeutique à mettre en place, allant du soutien ambulatoire, de la prise quotidienne du traitement à l’hospitalisation dans le service en cas de nécessité. Parallèlement au CMP, se met en place le suivi extra-hospitalier si nécessaire : visites à domicile de soutien ou  d’évaluation après signalement, prise de traitements, soutiens, suivi social ou psychothérapique, permettent un soin proche du lieu de vie et un accompagnement modulable en fonction de chacun. L’équipe du CMP est en lien permanent avec les différents partenaires de soins : hôpitaux généraux, services sociaux, confrères généralistes, afin de proposer une réponse adaptée et individuelle pour chaque personne prise en charge. Activité destinée à l’accueil des familles de patients pris en charge sur le secteur de santé mentale du 14ème arrondissement de Paris. Groupe animé par des médecins et infirmiers du service.

Il est destiné à l’accueil et à l’information des familles de patients, autour des questions et interrogations sur les différents thèmes en relation avec les troubles schizophréniques. Les familles sont reçues soit sur inscription spontanée, soit sur orientation soit par le psychiatre traitant du patient. En pratique : Inscription auprès du secrétariat du Centre Médico-Psychologique. Fréquence : une fois par mois le mardi soir.

Aux professionnels en demande d’informations ou d’orientation, par téléphone. La consultation est non sectorisée et fait partie du Pôle Parnasse et a lieu au CH Sainte-Anne, Bâtiment Lévy Valensi, 100 rue de la Santé, 75014 Paris. Il s’agit d’une consulation conjointe psychiatrique et pédopsychiatrique. La plaquette de la consultation est téléchargeable ci-dessous. Une collaboration a été mise en place en 2002 avec le service de Neurochirurgie « Consultation douleur » du bâtiment Raymond Garcin. La psychiatrie de liaison favorise la mise en place de liens privilégiés avec les services somatiques de l’hôpital Saint-Joseph permettant une prise en charge de qualité pour les patients psychiatriques, comme une réponse à la souffrance psychique engendrée par la maladie somatique des patients hospitalisés à l’hôpital Saint-Joseph.