Et si on se prostituait ? PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le film est présenté en compétition officielle pour la Palme d’or lors du Festival de Cannes 2013. Julian et si on se prostituait ? PDF en exil à Bangkok où il dirige un club de boxe thaïlandaise servant à des opérations de contrebande et au trafic de drogue.


Quand son frère Billy est tué, leur mère Crystal arrive dans la ville pour rapatrier le corps. Elle veut venger son fils aîné et force le cadet à trouver l’assassin. Julian, un truand américain, s’est retiré en Thaïlande où il dirige un club de boxe thaïlandaise, permettant de couvrir ses opérations de trafic de drogue. Un soir, son frère aîné Billy viole et tue une jeune adolescente qui se prostituait mais il est retrouvé par la police. Chang, un policier à la retraite reconverti en justicier et bourreau, autorise Choi Yan Lee, le père de la victime, à battre Billy. Pendant ce temps, Julian est avec Maï, une prostituée, qui lui attache les mains sur une chaise afin qu’il puisse la regarder se masturber. C’est alors qu’il fait une sorte de rêve où il voit Chang lui trancher l’avant-bras.

Mais après être revenu à la réalité, un de ses associés lui annonce la mort de Billy. Le lendemain, Julian et ses associés arrivent à la maison de Choi Yan Lee pour lui demander pourquoi il a assassiné Billy. Après avoir entendu sa version des faits, Julian décide de le laisser en vie. Pendant ce temps, Crystal, la mère de Julian, arrive à Bangkok afin de récupérer le corps de Billy. Après avoir retrouvé Julian, elle lui demande comment il a tué le meurtrier de Billy mais Julian finit par lui dire qu’il l’a laissé vivre. Julian décide de présenter Maï à sa mère en la faisant passer pour sa petite-amie et lui offre une robe. Tous deux retrouvent Crystal dans un restaurant, et cette dernière devine la ruse et commence à l’insulter avant de s’excuser.

Crystal avait des rapports incestueux avec Billy et Julian lorsqu’ils étaient jeunes. Plus tard, un tueur déclenche une fusillade dans un restaurant où Chang et ses associés prennent leur repas. Après avoir arrêté le tueur, Chang retrouve le commanditaire de la fusillade, qui est en train de nourrir son enfant invalide. Il abat le tueur mais laisse son chef en vie après avoir compris qu’il faisait cela pour s’occuper de son fils.