Fondation de L’Empire Germanique: Charlemagne, Otton Le Grand, Les Ottonides PDF

Otton Ier, surnommé en français Otton le Grand, est un souverain politique, notamment fondateur du Saint-Empire romain germanique. Le jeune Otton succède à son père Henri Ier, roi de Francie orientale mort le 2 juillet 936, et s’impose en souverain politique de plus en plus incontesté malgré les premières révoltes. Il fondation de L’Empire Germanique: Charlemagne, Otton Le Grand, Les Ottonides PDF par accaparer petit à petit la fonction puis la dignité impériale jusqu’à sa mort en 973.


Durant un long règne, il donne à la royauté germanique un rayonnement et un prestige hors pair, tant par le sens de la gestion politique que par les victoires militaires. Il se proclame roi d’Italie après avoir épousé en 951 la reine Adélaïde, veuve du roi Lothaire. Cette première entité politique dénommée en allemand moderne Reich perdure jusqu’en 1806. Othon, figure annonciatrice de l’état régalien ?

L’Europe après le traité de Verdun. L’empire carolingien, divisé en trois royaumes lors du fameux partage de Verdun de 843, s’effondre dans un long processus d’agonie après les vicissitudes des guerres civiles enclenchées dès 855, puis les troubles et innombrables conflits régionalisés. La Lotharingie impériale est déjà démantelée, ayant subi les ambitions de princes, anciens serviteurs ou courtisans des puissants Carolingiens, ou guerriers opportunistes prompts à tenter l’aventure régalienne. Le duché saxon conserve un puissant particularisme, préservé par les besoins de défense des marches slaves et scandinaves menacées. Le duc n’est alors qu’un puissant chef de guerre, cette structure archaïque du monde germanique ayant été tolérée par l’autorité carolingienne par nécessité pratique. Des menaces extérieures pénètrent au cœur du monde franc qui a thésaurisé dans les églises et les palais.