Guide AS Aide-soignant : Modules 1 à 8 PDF

Le traitement par CPAP, avec un masque de ventilation nasal ou bucco-nasal, permet à la fois de réduire guide AS Aide-soignant : Modules 1 à 8 PDF ronflement et l’apnée du sommeil. Elle semble aussi en partie efficace sur les apnées centrales.


Véritable  » tout-en-un  » de l’étudiant, la nouvelle édition de ce Guide AS présente, de manière claire et pédagogique, l’ensemble des connaissances fondamentales et pratiques indispensables aux élèves aides-soignants pour l’obtention du diplôme d’Etat (DEAS). Chaque partie de l’ouvrage, repérée par une couleur spécifique, est consacrée à l’un des 8 modules de la formation. Chaque module propose : un cours très complet, présentant l’ensemble des savoirs théoriques à connaître ; des encadrés  » rôle de l’AS « , qui récapitulent les compétences à maîtriser par l’aide-soignant ; de nombreux exemples de situations concrètes, illustrant les différentes notions abordées ; des  » mémos « , qui mettent en lumière les points-clés de chaque partie du cours ; enfin, des fiches techniques très détaillées, décrivant les différents gestes à accomplir dans la pratique quotidienne. De nombreux tableaux et dessins illustrent le cours, dans une nouvelle présentation tout en couleurs, plus claire et plus agréable. Destiné plus particulièrement aux élèves aides-soignants, ce Guide AS sera également utile aux formateurs, ainsi qu’aux nombreux professionnels de santé soucieux d’actualiser leurs connaissances.

L’application d’une PPC dans les voies aériennes supérieures empêche le collapsus du pharynx pendant le temps inspiratoire et expiratoire. La PPC agit donc comme une attelle pneumatique pharyngée et provoque une augmentation de la surface de section pharyngée. Dans la plupart des cas, le traitement doit être poursuivi pendant des années et tout arrêt, dès la première nuit, se solde par une récidive du SAS. 3 niveaux de pressions sont autopilotés au cours de la nuit afin de lever d’éventuelles obstructions et d’assurer une aide inspiratoire efficace en continu. Il faut une  fuite calibrée  pour éliminer le CO2.

Cette première nuit est importante car elle permet parfois un sommeil de qualité, vécu comme réparateur avec régression de la somnolence diurne, elle est un bon critère pronostic de compliance à la PPC. L’observance dépend de la prise en charge et de l’information des patients, et en particulier de la gestion des effets secondaires mineurs de la PPC. SAS et de ses corollaires : somnolence, etc. 1 à 1,5 mois, puis à 3 à 6 mois, puis tous les ans. 1 à 2 ans : vérification de la persistance de l’indication et de l’efficacité du traitement.

La Sécurité sociale pense qu’ il y a eu des abus. Présentation sur l’obésité et les troubles du sommeil du professeur Merai , sur www. Michèle d’Anielo, Ronflements et apnée du sommeil, c’est fini ! Giles TL, Lasserson TJ, Smith BH, White J, Wright J, Cates CJ,  Continuous positive airways pressure for obstructive sleep apnoea in adults  Cochrane Database Syst Rev.

Khan SU, Duran CA, Rahman H et al. Haentjens P, Van Meerhaeghe A, Moscariello A. The impact of continuous positive airway pressure on blood pressure in patients with obstructive sleep apnea syndrome  Arch Intern Med. Marin JM, Agusti A, Villar I. Barbé F, Durán-Cantolla J, Sánchez-de-la-Torre M. Apnées du sommeil, guide à l’usage des patients et de leur entourage, Bash, 25 janvier 2010, 15 p. Ventilatory Support for Chronic Respiratory Failure, CRC Press Inc, 7 avril 2008, 640 p.