Histoire Abrégée Des Traités De Paix, Entre Les Puissances De L’Europe, Depuis La Paix De Westphalie, Volume 4 PDF

Flag of the Grandduchy of Wurzburg. Bandiera del Regno di Sicilia 4. La campagne de Prusse et de Pologne se déroule pendant les histoire Abrégée Des Traités De Paix, Entre Les Puissances De L’Europe, Depuis La Paix De Westphalie, Volume 4 PDF de la Quatrième Coalition de 1806 à 1807.


This book was originally published prior to 1923, and represents a reproduction of an important historical work, maintaining the same format as the original work. While some publishers have opted to apply OCR (optical character recognition) technology to the process, we believe this leads to sub-optimal results (frequent typographical errors, strange characters and confusing formatting) and does not adequately preserve the historical character of the original artifact. We believe this work is culturally important in its original archival form. While we strive to adequately clean and digitally enhance the original work, there are occasionally instances where imperfections such as blurred or missing pages, poor pictures or errant marks may have been introduced due to either the quality of the original work or the scanning process itself. Despite these occasional imperfections, we have brought it back into print as part of our ongoing global book preservation commitment, providing customers with access to the best possible historical reprints. We appreciate your understanding of these occasional imperfections, and sincerely hope you enjoy seeing the book in a format as close as possible to that intended by the original publisher.

En juillet 1806, Napoléon crée la Confédération du Rhin, qui rassemble les petits États rhénans et d’Allemagne. Les plus petits sont intégrés aux électorats, aux duchés ou aux royaumes plus grands, ce qui facilite le gouvernement de l’Allemagne non-prussienne. La Prusse n’accepte pas que la suprématie française s’étende jusqu’à ses portes et, le 9 août, alors que l’armée russe est encore loin de la Prusse, le roi Frédéric-Guillaume III, poussé par le Royaume-Uni, décrète la mobilisation afin de faire la guerre à la France. La Grande Armée défile à Berlin. En septembre, Napoléon concentre son armée sur le Rhin. Articles détaillés : bataille d’Iéna et bataille d’Auerstadt. L’avance rapide de l’armée française est telle qu’elle permet d’annihiler l’armée prussienne, comptant 250 000 hommes.

Le 26 octobre, Napoléon entre à Potsdam et visite le tombeau de Frédéric le Grand, et devant ses maréchaux qu’il fait se découvrir, prononce ces mots :  S’il était encore vivant, nous ne serions pas là aujourd’hui. Au total, Napoléon n’a mis que 19 jours du lancement de son attaque sur la Prusse jusqu’à son entrée dans Berlin. En comparaison, la Prusse a lutté pendant trois ans durant la guerre de la Première Coalition. Napoléon séjourne près d’un mois à Berlin. Le 21 novembre il y signe le décret de Berlin qui instaure le blocus continental contre le Royaume-Uni. Hohenlohe commandant en chef de l’armée prussienne, est obligé de se rendre le 28 octobre à Prenzlau, avec les lambeaux de son armée. Cette capitulation provoque le découragement des troupes prussiennes résistant dans les places fortes du royaume : cette crise de moral pousse ces garnisons à se rendre les unes après les autres.