Hollywood, le prêtre et le nabab PDF

Note : Les dates hollywood, le prêtre et le nabab PDF en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Jean-Claude Michel a assuré le redoublage ou le doublage tardif. Mais qu’est-ce que je viens foutre au milieu de cette révolution ?


Hollywood a forgé le rêve américain et celui des amoureux du cinéma. Mais que disaient tous ces films ? Qui était derrière ? Que se passait-il dans les coulisses des grands studios ? Oui, les producteurs voulaient faire valoir leurs idées. Oui, les metteurs en scène s’exécutaient, ou dans des colères noires, quittaient avec fracas le plateau. Oui encore, les starlettes imposaient leurs caprices… Mais Hollywood a aussi eu tout au long du siècle des relations avec les institutions religieuses américaines marquées par des conflits à rebondissements, des ententes cordiales, des « baisers de Judas » ou une merveilleuse indifférence…

Avec plus de 500 films qui illustrent ces relations, vous découvrirez les arcanes des négociations et des compromis insoupçonnés entre les patrons des studios et les religieux de toutes obédiences qu’ils soient professionnels du cinéma religieux ou ecclésiastiques. Passionnant et documenté, cet essai se déguste comme… un roman, comme un film. Pour tous les amateurs de cinéma et de la culture américaine donc.

Y a-t-il enfin un pilote dans l’avion ? Y a-t-il un flic pour sauver la reine ? Y a-t-il un exorciste pour sauver le monde ? Y a-t-il un flic pour sauver le président ? Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood ? George Gaynes dans : Police Academy 2 : Au boulot !

1955 : Mais qui a tué Harry ? 1955 : Le Procès : le député John J. Ce fut ensuite Bernard Dhéran qui doubla l’acteur écossais. Doublé seulement dans les années 80. Doublage en alternance avec Igor De Savitch et Jean-Pierre Duclos.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 5 février 2019 à 15:56. Né Henry Djanikian mais utilisant le nom professionnel Henry Djanik, il suit une formation d’art dramatique et commence à partir des années 1950 une carrière d’acteur. Après plusieurs expériences scéniques et des apparitions à la télévision ou au cinéma, il s’oriente ensuite vers le doublage. Avec sa voix grave, très caractéristique et aisément reconnaissable, il devient rapidement une voix singulière dans le domaine. Les dates indiquées en italique correspondent aux sorties originales des films auxquels Henry Djanik a participé aux redoublages ou aux doublages tardifs.