Jean Chrysostome : Saint Jean Bouche d’or, 349-407 PDF

Nul besoin de se priver : il s’agit seulement de mieux comprendre comment manger de la façon la plus saine, la plus agréable, la plus nourrissante d’une part, et la plus économique, la plus généreuse, la moins polluante d »autre part. La vie dans son ensemble en bénéficierait : vous, le genre humain, les animaux, les forêts, les rivières, le sol, les océans, et l’jean Chrysostome : Saint Jean Bouche d’or, 349-407 PDF terrestre. John Robbins, auteur américain spécialiste de nutrition et d’environnement.


Jean Chrysostome, moine puis prêtre à Antioche, est devenu évêque de Constantinople à la fin du IVe siècle. Entré en conflit avec les autorités impériales et une bonne partie de l’épiscopat de l’empire d’Orient, il est mort en exil. Trente ans plus tard, ses restes sont accueillis triomphalement dans la capitale. Il devient alors l’un des saints les plus vénérés de l’Eglise universelle.
Ce livre retrace la carrière de Jean Chrysostome, sans masquer ses faiblesses : en théologie, ce n’est pas un penseur original, même si ses exposés sur des questions controversées sont remarquablement clairs ; son antijudaïsme a été une réalité à Antioche, même s’il a défendu les Juifs à Constantinople. A l’inverse, loin de l’image moralisatrice que l’on trace parfois de lui, Jean a su se mettre en phase avec les nouvelles exigences de son époque en matière de rapports entre Dieu et les hommes et il a prononcé des discours enthousiasmants qui lui ont valu, de la part des siècles ultérieurs, le surnom de  » Bouche d’or « .
Moins simple à évaluer est la manière dont Jean Chrysostome a affronté les questions politiques, à une époque où politique et religion étaient étroitement imbriquées. En fait, ce maître du sermon politique n’était pas lui-même un politique, comme le montre l’analyse des conflits entre Jean et la cour impériale, entre Jean et Théophile, le patriarche d’Alexandrie, entre Jean et les évêques réunis pour le déposer lors du synode du Chêne.
Cette biographie, écrite avec empathie, est en même temps un livre d’histoire politique, sociale, religieuse et intellectuelle.

Il y a 60 ans, un petit nombre de scientifiques déclaraient que le tabac était mauvais pour la santé et la cause de nombreuses maladies. A cette époque les médecins conseillaient la cigarette à leurs patients stressés, et les médias n’avaient aucune idée de ses dangers. Il y a 20 ans, des scientifiques, chercheurs et instituts de recherches parlaient d’une menace qui pesait sur la Terre révélant que des gaz émis par les activités humaines étaient en train de réchauffer la planète et pourraient avoir de graves conséquences. Aujourd’hui, des scientifiques et organisations internationales déclarent la consommation de viande comme la principale menace à la survie de la planète.