L’anneau D’argent PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Article principal : Terre du Milieu. L’anneau D’argent PDF liste d’objets de la Terre du Milieu présente des objets importants de l’univers de la Terre du Milieu de l’écrivain britannique J. Valinor et originellement porté par Finrod Felagund.


Lors de la bataille de Dagor Bragollach, l’Homme Barahir couvrit la retraite de ce dernier, qui lui donna cet anneau en signe de reconnaissance. L’anneau passa sans doute ensuite à Dior Eluchíl et Elwing, puis à Elros et aux rois de Númenor. Elrond le confia à Aragorn lorsqu’il révéla à ce dernier son lignage. En l’an 2980 du Troisième Âge, Aragorn le donna à Arwen lors de leur mariage. Du fait de sa fabrication en Valinor, il constitue un des plus anciens, si ce n’est le plus ancien, des artefacts présents en Terre du Milieu à la fin du Troisième Âge. Dans la trilogie cinématographique du réalisateur Peter Jackson, l’anneau est porté par Aragorn.

Article détaillé : Liste des armes de la Terre du Milieu. Le désir de récupérer la Pierre Arcane joue un rôle important dans la décision de Thorin Lécudechesne de se lancer dans l’expédition d’Erebor, qui fait l’objet du roman Le Hobbit. Smaug et l’empoche sans en toucher mot à ses compagnons. Lorsque Thorin refusa de partager le trésor avec Bard et Thranduil, Bilbo leur confie le joyau dans le but de l’échanger contre sa part, un quatorzième, du trésor. Wargs et des Gobelins venus des Monts Brumeux, donnant lieu à la bataille des Cinq Armées. Pierre Arcane est déposée sur la poitrine de Thorin, tombé au combat.

Aragorn par Galadriel lors du départ de la Communauté de l’Anneau de Lórien. Galadriel affirme alors avoir donné ce joyau à sa fille Celebrían, qui en fit don à Arwen, cette dernière le rendant à sa grand-mère pour qu’il soit transmis à Aragorn en signe d’espoir. Christopher Tolkien présente ensuite un manuscrit de quatre pages où son père avance deux hypothèses concernant le second Elessar. Yavanna et signe supplémentaire que les Valar se préoccupaient de ce qui se passait en Terre du Milieu. D’après Christopher Tolkien, son père avait l’intention de remplacer complètement le personnage d’Enerdhil par Celebrimbor, mais concevait encore ce dernier comme un Ñoldo de Gondolin et non comme le petit-fils de Feänor qu’il est dans Le Silmarillion. Dans la trilogie cinématographique du réalisateur Peter Jackson, l’Elessar est remplacé par un pendentif d’argent donné par Arwen à Aragorn à Fondcombe.

Fabriqué pour Silmarien, fille du roi de Númenor Tar-Elendil écartée du pouvoir, il est transmis par elle aux seigneurs d’Andúnië et ainsi à Elendil, qui l’apporte en Terre du Milieu. Elrond en fit alors faire une réplique à l’intention de Valandil, dernier fils survivant d’Isildur. Cette réplique servit de couronne aux rois d’Arnor, puis fut portée par les chefs des Dúnedain du Nord, jusqu’à Aragorn. Dans le récit du Désastre des Champs d’Iris donné dans les Contes et légendes inachevés, Isildur doit se couvrir la tête de son capuchon pour couvrir l’éclat de l’Elendilmir alors qu’il porte l’Anneau unique.

Elessar fit don de l’Elendilmir à Sam Gamegie. L’Elendilmir ne doit pas être non plus confondu avec le diamant rapporté à Erendis par Aldarion, serti de la même manière dans une résille d’argent, et qui servait de couronne aux rois et reines de Númenor. L’Étoile des Dúnedain est une broche d’argent en forme d’étoile aux multiples rayons portée par les Dúnedain du Nord. Apporté en Terre du Milieu par Elendil, il devint le symbole de la royauté d’Arnor. Aulë ayant servi à enchaîner Melkor après sa défaite lors de la Guerre des Puissances. Le Silmarillion dit peu de choses à propos d’Angainor à part son existence.

Le volume 1 du Livre des contes perdus, précise qu’Angainor est faite d’un alliage inaltérable de cuivre, d’argent, d’étain, de plomb, de fer et d’or, nommé tilkal et créé par Aüle. Sa couleur est verte ou rouge selon la lumière. Le Livre de Mazarbul est une chronique de l’expédition malheureuse du Nain Balin visant à recoloniser la Moria. Le Livre de Mazarbul couvre les cinq années d’existence de la colonie. Il fut composé par des mains différentes utilisant des systèmes d’écriture divers : runes de la Moria, de Dale ainsi que des caractères elfiques. Il n’est toutefois plus fait mention de l’ouvrage dans le texte.