L’Homme et la Société, numéro 129. Regards sur l’humanitaire PDF

Je n’ai pas vu ce film, et ne connais pas la réalisatrice. Je ne puis émettre d’opinion sur la qualité du film. Mais cette sortie me donne une occasion de mettre en l’Homme et la Société, numéro 129. Regards sur l’humanitaire PDF un document qui mérite l’effort de sa lecture. J’ignore si c’est un document historique qui a déjà été publié ou non.


Véritable phénomène de croyance partagée, la vogue des références aux valeurs humanitaires constitue-t-elle une nouvelle forme d’humanisme ou un antihumanisme, un progrès de la pensée ou une régression, un ferment de progrès ou l’une de ces réifications manichéennes du Bien et du Mal dont raffole l’Occident ? Que disent les actions et les discours humanitaires, et qu’omettent-ils de dire ou de clarifier ?

Sa source est sure, il provient des archives d’une organisation syndicale policière à présent dissoute, qui disperse ses archives. Je vous préviens, il est glaçant. On a coutume de dire que le crime contre l’humanité qu’a constitué l’extermination des juifs en Europe au cours de la Seconde guerre mondiale est unique en ce qu’il est un crime administratif. Ce n’est pas l’oeuvre d’un fou, car un fou seul n’aurait pas pu tuer autant en aussi peu de temps.

C’est un crime commis à l’aide de la machine administrative, froide, efficace, organisée et insensible. Le document est un pdf, c’est une photocopie de photocopie d’une copie faite au carbone d’un document vieux de 70 ans, d’où sa piètre qualité. Grâce à la gentillesse et à la disponibilités de mes lecteurs, vous trouverez une retranscription de la circulaire ci-dessous, qui respecte dans la mesure du possible la mise en page originale. Seule la page 4 a dû être retranscrite au format pdf, il s’agit d’un tableau, qui cause des problèmes d’affichage selon la taille de l’écran du lecteur. Je n’ai aucun droit de propriété intellectuelle sur ce document, et vu sa nature et son ancienneté, il est libre de droit.