L’intelligence économique PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Diagramme sur le système d’intelligence compétitive et l’intelligence économique PDF. L’intelligence économique est l’ensemble des activités coordonnées de collecte, de traitement et de diffusion de l’information utile aux acteurs économiques, en vue de son exploitation.


On peut y ajouter les actions d’influence et de notoriété ainsi que celles liées à la protection de l’information. Elle peut être complétée par d’autres  intelligences , comme l’intelligence sociale qui organise la mutualisation de l’information dans un but de performance collective des différents acteurs économiques. La remise d’une information stratégique et utile au bon moment, à la bonne personne et dans le bon contexte permet d’obtenir un avantage compétitif décisif. Certaines entreprises sensibles, notamment dans des secteurs fortement concurrentiels, comme les industries de l’armement, pharmaceutique ou automobile, sont des précurseurs dans le domaine de l’intelligence économique.

Rares toutefois sont celles qui anticipent le virage de l’intelligence économique avec succès. Ce qui est central dans l’intelligence économique, c’est le fait qu’elle ne se réduit pas à l’accumulation désordonnée d’informations de toutes sortes. Il s’agit de produire de la connaissance structurée pour aider les entreprises à se battre et à se défendre dans la compétition économique d’un monde post-guerre froide. Influence : propager une information ou des modes de comportement et d’interprétation qui favorisent sa stratégie. Avec le débat sur le patriotisme économique, cette approche qui met largement l’accent sur les facteurs politiques, idéologiques et de communication de l’intelligence économique constitue une sorte de spécificité nationale. La définition de l’intelligence économique a longtemps fait l’objet d’intenses débats théoriques et pratiques. Il définit l’intelligence économique comme l’activité de production de connaissance servant les buts économiques et stratégiques d’une organisation, recueillie et produite dans un contexte légal et à partir de sources ouvertes.

Cette définition a été reprise et travaillée une première fois en France par la commission Intelligence économique et stratégie des entreprises du commissariat général du Plan en 1993, sous la présidence d’Henri Martre. D, est née en France de l’action conduite par des hommes et des femmes issus de milieux très variés. L’univers de l’intelligence économique étant très vaste, il englobe parfois des réalités très différentes. L’intelligence économique peut être définie comme l’ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l’information utile aux acteurs économiques. Définition de Christian Harbulot : l’intelligence économique se définit comme la recherche et l’interprétation systématique de l’information accessible à tous, afin de décrypter les intentions des acteurs et de connaître leurs capacités. Elle procède d’une grille de lecture originale de la mondialisation qui prend en compte le quotidien de la vie des marchés, le contournement de ces règles, les jeux de puissance et d’influence. L’intelligence économique est  une politique publique d’identification des secteurs et des technologies stratégiques, d’organisation de la convergence des intérêts entre la sphère publique et la sphère privée , rappelle le député.