Laïcs-prêtres : Un couple à dépasser PDF

Du sentiment amoureux au lien d’Alliance. Vivre laïcs-prêtres : Un couple à dépasser PDF en couple, c’est possible ! Un suicidé peut-il aller au Ciel ? Vers quelle éthique va notre société ?


Quelle ethique pour notre société ? Du temps du royaume des Francs puis de France, l’avènement du nouveau roi était légitimé par la cérémonie de son couronnement avec la couronne de Charlemagne à Notre-Dame de Reims. La partie la plus importante de la cérémonie du couronnement français n’était pas le couronnement lui-même, mais le sacre – c’est-à-dire l’onction d’une huile sainte sur le corps du roi. C’était ce qui différenciait le sacre des rois en France d’un simple couronnement, l’apposition de la couronne sur la tête du monarque étant le plus important des rituels dans d’autres royautés, contrairement à la France.

Le premier sacre d’un roi en France est celui de Pépin le Bref, principalement par alliance avec l’Église catholique pour assurer sa légitimité. En 869 fut redécouverte dans la tombe du saint la Sainte Ampoule, plus tard ajoutée au rituel du sacre. C’est ce modèle qui inspira les penseurs et clercs de l’Europe chrétienne. Le premier sacre attesté est celui du roi Wamba en 672, mentionné par Julien de Tolède. Par cette onction, peut-être administrée par l’archevêque Boniface de Mayence, le roi des Francs fut investi par Dieu d’une mission de protection de l’Église. La pratique fut maintenue par ses successeurs jusqu’à Charles X.