La Génération suivante, les enfants de l’immigration PDF

La démographie de la France est l’ensemble des données et études concernant la population la Génération suivante, les enfants de l’immigration PDF la France à toutes les époques. En mars 2017, la population de la France dépasse officiellement la barre des 67 millions d’habitants. France l’un des pays européens les plus dynamiques. Quoique supérieur à la moyenne européenne, le taux de fécondité est insuffisant pour assurer le renouvellement des générations.


 » Nous écrivions déjà en 1997 que « de la façon dont seront traités les problèmes actuels de ces jeunes dépend leur avenir en France, mais aussi le nôtre, selon qu’on y répondra par la répression et l’humiliation ou, à l’inverse, par le dialogue et la concertation. Un temps précieux a été perdu depuis vingt ans que l’existence de ces jeunes et leurs exigences ont été occultées. » Une idée qui, malheureusement, pourrait presque être reprise telle quelle aujourd’hui.  » (Juliette Minces).

Article détaillé : Histoire démographique de la France. Démographie de la France de l’an 15 000 av. En 2015, la population a augmenté de 272 000 personnes, et en 2016 de 265 000 en comptant le solde migratoire. Ces deux dernières années, la population a augmenté à un rythme moins soutenu en comparaison aux années précédentes, 342 000 personnes en 2013 et 326 000 en 2014.

72,9 millions au 1er janvier 2040 et 78,7 millions d’habitants en 2080. En 2015, 800 000 personnes sont nées en France métropolitaine ou dans les départements d’outre mer. L’indicateur de fécondité se situe à 1,96 enfant par femme. Toutefois, l’indice de fécondité reste nettement inférieur à ce qu’il était de 1946 à la fin des années 1960 et a baissé en 2015 : il était proche de 3 en 1960.

Il est aussi légèrement insuffisant pour assurer le renouvellement des générations. Les femmes nées hors de l’Union européenne présentent un indice de fécondité de 3,2, très supérieur à celui des femmes nées en France. En 2015, le taux de natalité de la France se positionnait à la sixième place en Europe et à la deuxième place au sein de l’Union européenne en étant seulement dépassé, au sein de celle-ci, par celui de l’Irlande. Ces chiffres sont globalement stables depuis la fin des années 1980.

Article détaillé : Incidence des migrations sur la natalité en France métropolitaine. En France, les maladies infectieuses sont la troisième cause de mortalité, derrière le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Espérance de vie à la naissance. Article connexe : Espérance de vie humaine.