La lune pourpre PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le mot  ésotérisme  est d’origine grecque et, dans l’Antiquité, désignait habituellement des enseignements réservés à un petit nombre d’initiés, notamment au sein des Mystères, par exemple les Mystères d’Éleusis. Ce mot a aussi été utilisé, en Occident, pour désigner des enseignements ainsi que des courants, qui, au sein du christianisme, appartenaient à des milieux fermés qualifiés, pour la même raison, d’ésotériques et regroupés sous la la lune pourpre PDF générale d’ ésotérisme chrétien auquel appartient en particulier l’hermétisme chrétien. Le mot  ésotérisme  est aussi utilisé à propos de l’islam pour désigner le soufisme, ensemble de doctrines de nature cachée et initiatique au sein de cette religion.


Cette histoire nous emmène au coeur des Grandes Plaines du Far West américain, entre 1864 et 1880.

Elle raconte la destinée du jeune Charly, enfant de pionniers, qui accompagne ses parents dans leur quête d’un monde meilleur. Leur route croisera celle des Indiens en pleine rébellion et Charly sera le seul survivant du convoi.

Recueilli et élevé par les Cheyennes, il adopte leur culture et se lie d’amitié avec un jeune guerrier, Nuage sur la Prairie.

Mais quelques années plus tard, Charly sera rattrapé par ses origines. Comment choisir entre les deux héritages qui fondent son identité ?

La collection Docu Fiction, qui a déjà accueilli Saburode Maria Cristina Pritelli, Le jardin du Roi Soleil et Le défilé de mode de Christine Flament et Le chevalier à la plume de Brigitte Coppin et Vincent Dutrait, exploite simultanément les ressources de la fiction et du documentaire. Un récit d’imagination illustré structure le déroulement de chaque album mais, au terme de chaque chapitre, une double page documentaire explore par le texte et l’image l’un des aspects spécifiques de l’environnement du récit. Une manière efficace de renforcer le propos, tout en préservant attrait de l’évasion et plaisir de la narration.

La Lune pourpre

L’histoire que raconte La Lune pourpre se déroule au coeur des grandes plaines du Far West américain, entre 1864 et 1880. Elle s’attache à la destinée du jeune Charlie, enfant de pionniers qui accompagne ses parents dans leur quête d’un monde meilleur. Hélas, leur route croisera celle des Indiens en pleine rébellion et Charlie sera le seul survivant du convoi. Recueilli et élevé par les Cheyennes, il adopte leur culture. Mais, quelques années plus tard, il sera rattrapé par ses origines. Comment choisir, dès lors, entre les deux héritages qui fondent son identité ?
Sur un canevas qui n’est pas sans rappeler le film Little Big Man, cette histoire de tolérance et de rapprochement des cultures, très humaine, est une occasion d’explorer, avec toute l’exigence documentaire requise, le monde rude de la conquête de l’Ouest américain au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, tant du côté des Indiens que de celui des colons.

Marie-Cristina Pritelli est une jeune illustratrice italienne, qui avait signé avec Saburo, publié dans la même collection chez Casterman en 2005, son tout premier livre. Elle vit près de Rimini, sur la côte Adriatique.

Dans l’islam, l’ésotérisme, au sens général, porte le nom plus général de tasawuf : le soufisme apparaît ainsi comme la formulation islamique du tasawuf. Dans le judaïsme, les enseignements de nature ésotérique sont regroupés sous le nom de Kabbale. Le taoïsme, par exemple dans son aspect relatif à la quête d’immortalité, est également considéré comme étant de nature ésotérique. Aujourd’hui, et en Occident, le mot ésotérisme a été étendu à un nombre considérable de courants, dont, entre autres, la magie, mais l’application de ce terme à ces domaines a été contesté par des auteurs, notamment René Guénon. Par ailleurs, certains mouvements sectaires s’appuient sur des textes à teneur ésotérique. La complexité du sujet ainsi que la diversité de ses manifestations conduisent à l’étudier selon plusieurs voies d’accès : étymologie, définitions, origines, images, modèles. L’étymologie fait de l’ésotérisme la doctrine des choses  intérieures .

Ce qui est ésotérique s’oppose à ce qui est exotérique. L’adjectif  ésotérique  émerge, en français, en 1752, dans le Supplément du Dictionnaire de Trévoux :  Ézotérique, adj. Ce qui est obscur, caché, et peu commun. Stanley a bien remarqué que les  exotériques  ne sont pas des profanes mais des disciples du premier degré, débutants.

Les diverses définitions entourent l’idée d’ésotérisme de plusieurs notions. Le livre principal de Guénon sur l’ésotérisme est Aperçus sur l’Initiation. Il propose ceci :  Le mot ‘ésotérisme’ revêt quatre significations différentes. Pour les libraires ou les éditeurs, ‘ésotérisme’ sert de mot générique pour tout type de littérature relevant du paranormal, des sciences occultes, de diverses traditions de sagesse exotique, etc.

L’ésotérisme d’un élément désigne le caractère ésotérique de cet élément. Mais à quelle acception d’ésotérique renvoie-t-on ? Les débuts de l’ésotérisme se perdent dans la nuit des temps et dans l’obscurité des interprétations. L’utilisation d’hématite ou d’ocre, attestée à partir de 100 000 ans avant J. Chantal Jègues-Wolkiewiez, en ont relevé et révélé les orientations solsticiales. Mais la notion d’ésotérisme ne prend corps qu’en Grèce, avec les orphiques à partir de 560 av.

On attribue à Orphée cette parole :  Je vais chanter pour les initiés. Peu après l’orphisme arrive le pythagorisme, vers 530 av. Ce titre, qui est celui d’un des nombreux traités de Mohyiddîn Ibn ‘Arabî, exprime sous une forme symbolique les rapports de l’exotérisme et de l’ésotérisme, comparés respectivement à l’enveloppe d’un fruit et à sa partie intérieure, pulpe ou amande. Vu le foisonnement du monde ésotérique, tout le monde s’en tient à quelques figures, à un cas ou deux, à des types. Qu’est-ce qui émerge le plus souvent ?

Communément, le terme  ésotérisme , connaissance occulte réservée à des initiés, se comprend par rapport à son contraire, l’ exotérisme . En principe, la partie de l’enseignement  cachée  au profane ne contredit pas l’enseignement donné au public. Il apporte en général un  deuxième sens  aux aspects de l’enseignement exotérique. L’ésotérisme ne se confond ni avec la parapsychologie ni avec l’occultisme, bien que l’usage commun rassemble souvent ces divers domaines sous la seule dénomination d’ésotérisme, et du pantatisme. Lévi, Papus et, plus tard, des spécialistes comme le sociologue Edward A. Tiryakan ou le philosophe Pierre A.

Le tarot est ésotériste aussi bien qu’occultiste. L’occultisme est souvent ésotérique, réservé aux initiés, et l’ésotérisme est souvent occulte, centré sur les forces secrètes. L’ésotérisme est élitiste, sélectif, tandis que l’occultisme est plus populaire, moins savant, plus proche des superstitions, des traditions folkloriques, de l’astrologie de masse, de la croyance aux  ondes , aux  fées . L’enseignement ésotérique s’assied avant tout sur une cosmologie, une anthropologie ou une théosophie. Par  cosmologie  on entend la connaissance des phénomènes et causes du Monde : principes, lois, Éléments, etc.

Par  anthropologie  on entend l’étude de l’Humain, de son origine, de son rôle et de sa destination dans le Monde. Dans le cadre occidental, Antoine Faivre, dès 1972, relève les  caractères  permettant d’identifier un ésotérisme. Ce qui n’est pas le cas : il s’agit de l’un des grands courants de la philosophie occidentale de l’époque moderne. Malgré ces convergences générales entre les ésotérismes d’époques, de lieux, de cultures, d’orientations différents, il n’existe pas d’unanimité sur les contenus d’enseignement, les voies d’initiation, les rites, les exercices.