La préhistoire : les hommes du néolithique PDF

Unités du SI et CNTP, sauf indication la préhistoire : les hommes du néolithique PDF. Le brai est une substance pâteuse et collante.


Il existe d’une part le brai végétal, extrait d’écorces d’arbres, et d’autre part des brais minéraux, issus de la distillation d’hydrocarbures. Le brai végétal est une colle. Ce qui en fait le plus ancien matériau synthétique connu. Les préhistoriens ont cherché à reproduire sa technique de fabrication avec le matériel disponible à l’époque.

Articles connexes : Gemmage et Résine de pin. La signification des mots  goudron ,  brai  et  poix  est souvent imprécise et les termes sont souvent interchangeable. En France le pin maritime qui croît dans les Landes de Gascogne et en Provence a été la sources de ces produits résineux, qui ont pu à une époque prendre le nom collectif  munitions de marine . L’autre produit de cette carbonisation est du charbon de bois. Afin de l’épurer on le fait écouler par un trou pratiqué au fond, au dessus d’un lit de paille qui recouvre un second réservoir et sert de filtre. Cette opération terminée pour le convertir en résine, on le verse dans une chaudière ou on le cuit avec le galipot ou brai sec que l’on a obtenu en grattant les entailles. On veille à ce que le feu ne puisse gagner la matière qui doit être en ébullition pendant plusieurs heures de suite.

Afin de n’en rien perdre quand elle se gonfle, on lui ménage pour s’écouler une échancrure au bord de la chaudière. Comme évoqué plus haut le bois de pin coupé en bûches mais aussi les racines du pin permet de produire le goudron de pin dans un four particulier. Brais sec — Le brai sec autrement appelé arcanson est en général, sous le point de vue marchand, et abstraction faite de l’espèce végétale dont il provient, une résine privée par la distillation de la plus grande partie de l’huile essentielle qu’elle contenait primitivement. Brais gras — Sous le nom de brai gras on désigne dans le commerce plusieurs sortes de goudrons épaissis par l’ébullition. On confond aussi sous le nom de brai gras une partie des produits de la distillation des bois non résineux. Le brai désigne un  goudron récent qui en refroidissant s’épaissit et perd sa fluidité. Articles connexes : Goudron de pin et Goudron de Norvège.

Le brai de houille ou de pétrole est un résidu pâteux de la distillation du goudron ou du pétrole. Le brai est un liant, utilisé dans la fabrication des anodes et des cathodes. Mêlé à des fibres, le brai est utilisé pour le calfatage. Il est donc un agent d’isolation, un agent scellant et d’étanchéité.