La voix haute PDF

Compagnie de lecteurs publics, LA VOIE DES LIVRES propose un grand choix de spectacles de lectures à voix haute. Passeurs de livres, nous sommes à votre écoute pour toutes manifestations littéraires jeunesse ou adulte. Passionné d’histoires fantastiques depuis sa plus tendre enfance, Bram Stoker a lu les grands classiques que sont Le Vampire de Polidori, Carmilla de Joseph Sheridan Le Fanu, et bien d’autres. La Voix de la Russie, initialement Radio La voix haute PDF jusqu’en 1993, était jusqu’en 2014, une radio de l’État russe émettant dans les pays étrangers.


Ce fut la première radio internationale à intégrer des émissions en langues étrangères transmises régulièrement sur les ondes courtes. Les émissions ont d’abord été retransmises épisodiquement, puis tous les jours. Initialement la radio diffusait essentiellement les nouvelles et de la musique. La rédaction s’est petit à petit développée, permettant la création de plusieurs rubriques.

Radio Moscou commence à émettre en 1922 en ondes moyennes avec un transmetteur RV-1 dans la région de Moscou. En 1925 un second centre d’émission entre en fonction à Leningrad. Le contenu des émissions de Radio-Moscou a foncièrement changé à l’époque de la Seconde Guerre mondiale. La ligne directrice était, alors, la lutte contre les opposants fascistes. Une émission nocturne était destinée aux maquis français, dont un bon nombre était communiste. En plus de l’information sur les opérations militaires du front germano-soviétique, il y était question de la tactique et des méthodes de guérilla, notamment de la résistance française. Carte QSL de Radio Moscou, imprimée en 1969.

Les Américains sont la première cible de Radio-Moscou durant les années 1950 avec des émetteurs situés dans la région de Moscou. Plus tard, la partie ouest de l’Amérique du Nord est la cible du nouveau relais construit à Vladivostok et Magadan. Un certain rapprochement avait commencé après la Conférence des chefs de gouvernement des quatre grandes puissances : URSS, États-Unis, Grande-Bretagne et France, qui s’était tenue en 1955 à Genève, la première de l’après-guerre. Les liens entre Moscou et Paris se sont développés de façon dynamique. Dans le contexte de la détente internationale, les contacts se sont raffermis, et cela a stimulé les activités de Radio Moscou.

La première diffusion vers l’Afrique a lieu vers la fin des années 1950 en anglais et en français. En 1961, la station lance des programmes en trois langues : amharique, swahili et haoussa. Le premier bulletin d’information est lancé en août 1963. Dans les années 1970, la crème des commentateurs de Radio-Moscou est réunie pour un journal radio appelé Nouvelles et Opinions. Le projet est lancé et dirigé par un journaliste travaillant de longue date à Radio Moscou, Alexandre Evstafiev. En 1983, le service de radiodiffusion vers la France est transformé en Service informationnel en français. Simultanément, il diffuse des émissions vers la France, la Belgique et les pays africains francophones.