Le grand guide Marabout des plantes PDF

Caviidae et le grand guide Marabout des plantes PDF de la cordillère des Andes. Cobaye commun ou plus simplement Cobaye comme toute espèce du genre Cavia.


Un guide pratique d’achat pour plus de 3000 plantes classées par thématique en fonction des caractéristiques du jardin : ombre ou soleil, humidité, type de sol… pour permettre au jardinier de trouver la plante qu’il lui faut qu’il s’agisse d’un arbre ou d’un arbuste, de bulbes, de vivaces ou d’annuelles. Toutes les plantes les plus courantes sont répertoriées dans cet ouvrage.
 

 

Le mot  cobaye  viendrait du tupi-guarani  cabiai  . Son nom de cochon d’Inde vient de son cri semblable à celui du porc et du fait qu’il vienne d’Amérique du Sud appelée autrefois les Indes. Incisives d’un cochon d’Inde en bonne santé. Les cobayes sont de taille relativement grande pour des rongeurs, puisqu’ils pèsent entre 0,5 et 1,7 kilogramme et mesurent de 11 à 50 centimètres de long. Le corps de l’animal adulte est massif. Les membres antérieurs ont quatre doigts et les postérieurs trois, ils se terminent par des griffes acérées. Il n’y a pas de queue apparente.

La tête est située dans le prolongement du corps, sans cou visible. Elle est terminée par un museau arrondi avec des narines écartées formant des fentes presque horizontales. Ils peuvent être très ronds ou en amandes, légèrement saillants, noirs si le sujet n’est pas albinos et sans paupières visibles. Leur acuité visuelle est assez mauvaise. Les oreilles sont assez courtes, larges, fines, presque translucides chez les animaux clairs, couvertes d’un poil très court et rare. Elles sont situées vers l’arrière de la tête, de forme ondulante,  en feuille de chou  et parfois repliées vers l’avant avec une zone d’alopécie derrière chaque oreille. L’audition des cochons d’Inde est bien meilleure que celle de l’homme.

La bouche est petite, arrondie et située très bas sous le museau. Comme tous les rongeurs ils ont des grandes incisives qui poussent continûment. L’odorat est le sens le plus développé du cobaye. Inde de reconnaître sa nourriture, son territoire et surtout ses congénères grâce à l’odeur de leur urine et celle des sécrétions corporelles. C, leur fréquence respiratoire est de 100 et leur rythme cardiaque de 250 battements par minute. Le dimorphisme sexuel est peu apparent. Cochons d’Inde de différentes races et coloris.