Les Effacés – Tome 4 – Face à face PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Cet article se consacre surtout à l’analyse des courants idéologiques sionistes ainsi qu’les Effacés – Tome 4 – Face à face PDF réactions qu’ils ont suscitées. Theodor Herzl, auteur du manifeste sioniste L’État des Juifs.


Le repaire des Effacés a été attaqué ! Etienne Hennebeau, le Président de la République, et Dominique Destin, son éminence grise, sont parvenus à percer les secrets de Nicolas Mandragore avant que ce dernier ne parvienne à délivrer les leurs. Marie-Ange Mouret s’inquiète. Elle va affronter Etienne Hennebeau au second tour de l’élection présidentielle, comme les journaux l’avaient prévu, mais elle ne fait plus figure de favorite. Et Mandragore, cet homme qui détenait la botte secrète avec ces cinq adolescents pour le contrer, demeure introuvable, ainsi que ses Effacés.

Le sionisme se partage entre différents courants qui vont du sionisme travailliste au sionisme religieux juif ou même chrétien. Le terme sionisme fait référence au  retour à Sion  qui est une colline de Jérusalem. L’opposition au sionisme est désignée sous le vocable d’antisionisme. Au cours de l’Antiquité, les populations juives se sont largement dispersées, d’abord autour de la Méditerranée et au Moyen-Orient, puis en Europe. Si je t’oublie jamais, Jérusalem, que ma droite me refuse son service !

Que ma langue s’attache à mon palais, si je ne me souviens toujours de toi, si je ne place Jérusalem au sommet de toutes mes joies ! Léon Pinsker, auteur de la brochure Auto-émancipation et l’un des chefs de l’organisation des Amants de Sion. Bien qu’ayant des caractères spécifiques du fait de la dispersion des Juifs, cette idéologie est contemporaine de l’affirmation d’autres nationalismes en Europe. Les Amants de Sion s’unissent en 1884 et en 1897 est organisé le premier congrès sioniste. Articles connexes : Haganah, Irgoun et Lehi.

De 1918 à 1948, au cours de l’Alya, la population juive en Palestine passe de 83 000 personnes à 650 000. La croissance est due à une forte natalité, mais surtout à une forte immigration due aux troubles politiques de l’Europe de l’entre-deux-guerres, ainsi qu’à la montée de l’antisémitisme en Europe centrale et orientale dès les années 1920. Cet antisémitisme culminera avec la Shoah. Dès la seconde moitié des années 1930, après les restrictions sur les certificats d’immigration délivrés par les Britanniques, elle organise l’immigration clandestine. Durant la même période, la conscience nationaliste palestinienne se développe et la population arabe de Palestine s’oppose au sionisme, à l’immigration juive et au mandat britannique, parfois dans la violence. Elle doit alors faire face à la résurgence d’une lutte armée et à l’activisme d’organisations sionistes. Les Britanniques décident en février 1947 de remettre leur mandat à l’Organisation des Nations unies.