Les Juifs du pape en Provence : Itinéraires PDF

Je n’ai pas vu ce film, et ne connais pas la réalisatrice. Je ne puis les Juifs du pape en Provence : Itinéraires PDF d’opinion sur la qualité du film. Mais cette sortie me donne une occasion de mettre en ligne un document qui mérite l’effort de sa lecture. J’ignore si c’est un document historique qui a déjà été publié ou non.


Arrivés en Gaule avec les Grecs puis les Romains, les juifs étaient déjà installés dans la provincia romana qui s’étend des Pyrénées aux Alpes bien avant que les papes fuient les dangers de Rome en 1273. Ils y trouvèrent une population juive qui avait fui le royaume de France dont ils furent proscrits en 1306. Alors qu’ils étaient protégés, ils pâtirent du rattachement de la Provence à la France. Comment vivaient-ils dans leurs quatre villes  » saintes  » : Avignon, Carpentras, Cavaillon, L’Isle-sur-la-Sorgue ? Quels étaient leurs moyens de subsistance alors que tout métier leur était interdit hormis le prêt d’argent et la vente de friperie ? Quels étaient leurs rapports avec les communautés chassées d’Espagne qui s’étaient installées, créant des écoles, exerçant la médecine et diffusant les connaissances scientifiques d’Al-Andalus, à Montpellier, à Lunel, à Tarascon, à Nimes, à Saint-Rémy-de-Provence, à Arles et à Marseille. Les prélats installés en Avignon furent-ils les protecteurs des juifs ? Sans doute, mais au prix de l’humiliation et de la soumission à des mesures cruelles : port obligatoire de la rouelle, signe d’infamie qui les exposait à la vindicte des fanatiques en ces temps de contre-réforme ; cantonnement, puis enfermement, la nuit dans des quartiers étroits, ces  » carrières  » où ils s’entassaient dans des gratte-ciel branlants de plusieurs étages ; impôts et charges de toutes sortes comme de fournir tous les ornements de grandes fêtes chrétiennes… Et pourquoi les papes protégèrent-ils les juifs dans ce comtat qui ne fut rattaché à la France qu’en 1791, un peu avant leur émancipation par la Révolution