Les multinationales chinoises PDF

Le taux de chômage au Burkina Faso est sans commune mesure avec celui que certains pays occidentaux se plaignent d’avoir. Si les jeunes, surtout diplômés, sont les plus touchés par ce fléau, toutes les autres classes d’âge en les multinationales chinoises PDF aussi victimes, particulièrement en ville. La multiplication des métiers les plus précaires montre la détresse d’une population pour qui chaque pièce de 25CFA est durement gagnée. Ces milliers de vendeurs à la sauvette de cartes de recharge pour téléphones mobiles sont le seul rempart contre ce chômage qui prive de nombreuses familles de projets d’avenir.


Les Multinationales Chinoises, fruit d une coopération entre l Ecole HEC et la School of Economics and Management de l Université Tsinghua, est consacré aux stratégies d internationalisation des entreprises chinoises. Voici la table des matières : La stratégie des multinationales chinoises La politique chinoise de mondialisation Les investissements directs chinois à l Etranger Le processus d internationalisation des multinationales chinoises Le marketing international des multinationales chinoises Les stratégies technologiques des multinationales chinoises Innovation et transfert des connaissances dans les multinationales chinoises Cultures d entreprise et organisation des multinationales chinoises Les multinationales chinoises et les chaînes de valeur mondiales Alliances, filiales communes et multinationales chinoises

Dans ces conditions, la volonté de certains Burkinabè expatriés en Europe ou aux Etats-Unis et de certains Occidentaux de venir ou revenir au Burkina Faso pour travailler doit être plus que modérée. Cette démarche est en effet la plupart du temps illusoire. Il y a trois manières pour l’étranger ou le Burkinabè de conquérir le marché du travail au Faso : le stage, l’emploi en entreprise et la création d’activité. Le stage est très répandu au Burkina Faso et la plupart des petites, moyennes et grandes entreprises de tous les secteurs font appel à des stagiaires.

Il s’agit le plus souvent d’avoir une main d’oeuvre gratuite et corvéable plutôt qu’un désir de former des jeunes au métier. Ce peut-être cependant un excellent moyen de se familiariser avec le monde de l’entreprise dans un pays où le secteur informel est la norme. A Ouagadougou, les transports en commun sont rares. Un Burkinabè qui travaille se doit d’avoir une mobylette ou une moto s’il ne veut pas parcourir 10 kilomètres à pieds chaque jour pour aller dans son entreprise.

La solution, que n’envisagent malheureusement pas les candidats à un stage au Burkina, c’est d’aller en dehors de Ouagadougou. DANS TOUS LES CAS, IL NE FAUT PAS HESITER A FAIRE DE BONNES RECHERCHES DE STAGE ! Or, et c’est notamment le cas dans les filières de commerce international, on va souvent t’orienter vers les quelques pistes correspondant aux grosses multinationales. La réponse de ces multinationales est le plus souvent négative. ET RAPPELLE TOI : N’HESITE PAS A CHERCHER EN PROVINCE ! Ceux qui souhaitent trouver un emploi au Burkina Faso doivent bien comprendre les difficultés auxquelles ils vont être confrontés.

La première réside dans le salaire. Il faut savoir qu’une majorité de Burkinabè travaillant dans l’informel, la plupart des citoyens de pays arrivent difficilement à gagner plus de 20. Burkina dans la catégorie des revenus élevés. Les plus gros revenus au Burkina sont les revenus du commerce et de la corruption et non les revenus du salariat. Sachez ensuite, que vous soyiez un expatrié Burkinabè ou un étranger, que vos compétences et diplômes ne sont pas forcément supérieurs à ceux d’un jeune diplômé de l’université de Ouagadougou.