Les nouvelles aventures de Conan, Tome 2 : PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Illustration de Sidney Paget pour Le Dernier Problème d’Arthur Conan Doyle, les nouvelles aventures de Conan, Tome 2 : PDF publiée dans The Strand Magazine en décembre 1893. Le professeur James Moriarty est un personnage de fiction, connu pour être le plus redoutable ennemi de Sherlock Holmes.


« Sache, Ô Prince, qu’entre l’époque où les océans ont englouti l’Atlantide et ses cités étincelantes, et l’avènement des fils d’Aryas, il fut un âge de légende où de lumineux royaumes s’étendaient sur le monde tels des manteaux bleus sous les étoiles. La Némédie, Ophir, la Brythunie, l’Hyperborée, Zamora avec ses femmes aux cheveux noirs et ses mystérieuses tours arachnéennes. Zingara et sa chevalerie, Koth, accolé aux terres pastorales de Shem, la Stygie aux sépultures gardées par les ombres, l’Hyrkanie dont les cavaliers portaient de la soie et de l’or. Mais le plus fier de tous les royaumes était l’Aquilonie, qui régnait en maître sur l’ouest fabuleux. Alors vécut Conan, le Cimmérien, aux cheveux noirs, au regard sombre, épée au poing, voleur, pillard, guerrier, aux mélancolies titanesques, aux joies colossales, pour fouler du pied les trônes les plus nobles sous sa sandale. »

Moriarty est un cerveau criminel que Holmes décrit comme le  Napoléon du crime . Dans cette nouvelle, qui se déroule en 1891, Sherlock Holmes tente de porter un coup fatal à l’organisation criminelle qu’il dirige, et est obligé de fuir sur le continent afin d’échapper à son adversaire. Sherlock Holmes tente d’y empêcher l’organisation de Moriarty de commettre un meurtre. Les deux hommes ne se rencontrent pas, mais Moriarty envoie un mot à Holmes à la fin de l’histoire. La preuve en est ses nombreuses apparitions dans les histoires rédigées par d’autres auteurs, ainsi que dans les autres médias.

Sherlock Holmes pour décrire son ennemi et le combat qu’ils se livrent. Dans les récits des autres écrivains, Watson rencontrera Moriarty à plusieurs reprises. Conan Doyle lui-même se montre incohérent à propos des connaissances de Watson relatives à Moriarty. Dans Le Dernier Problème, le docteur avoue n’avoir jamais entendu parler du criminel. Il est de bonne famille et il a reçu une excellente éducation. Prodigieusement doué pour les mathématiques, à vingt et un ans il publiait une étude sur le binôme de Newton, qui fit sensation dans toute l’Europe et lui valut de devenir titulaire de la chaire de mathématiques dans une de nos petites universités. Tout donnait à penser qu’il allait faire une carrière extrêmement brillante.

La pression des lecteurs avait forcé Conan Doyle à ramener Sherlock Holmes à la vie, mais le personnage de Moriarty allait revenir de nombreuses fois sous la plume d’autres auteurs. Il est à noter que le prénom du Professeur, James, est en réalité une erreur ou une confusion de la part de l’auteur Conan Doyle. En effet, dans Le Dernier Problème, Watson parle d’un certain James Moriarty, colonel de son état, qui n’aurait de cesse de laver la mémoire de son frère disparu, qui n’est autre que le Professeur Moriarty. De plus la description physique faite par Sherlock s’avère fausse : Moriarty se maquillant pour rencontrer Holmes, nous ne savons pas à quoi il ressemble. Dans le roman La Maison de Soie d’Anthony Horowitz, il aide Sherlock Holmes à découvrir où se trouve cet horrible endroit, il rencontre même John Watson. Cette histoire se passe avant Le Dernier Problème. Le professeur Moriarty était une personne extrêmement intelligente.

Malheureusement, il possédait une soif de pouvoir qui conduisait à des pratiques criminelles. Le professeur Moriary impressionne Holmes, qui n’est pas facilement impressionnable, avec son incroyable talent à organiser des crimes complexes à travers Londres tout en gardant sa propre identité et l’implication effectivement anonyme des autorités. Cependant, la personnalité de Moriarty s’est rapidement transformée en celle d’un mégalomaniaque calculateur et sociopathe. Quand il apparaît dans Le Dernier Problème, il est présenté comme une personne impitoyable, rusée et résolument malveillante. Il exprime son intelligence à Holmes, mais aussi sa profonde cruauté. Enfin la malveillance de Moriarty est montrée quand, après sa première rencontre avec Holmes, il arrange trois façons d’essayer de tuer Holmes, mais en même temps de le faire paraître coïncident ou accidentel. Moriarty est un génie mathématique et scientifique, auteur d’une étude mondialement acclamée sur le théorème binomial.