Les Tuniques bleues, tome 10 : Des Bleus et des Tuniques PDF

Les Schtroumpfs est une série de bande dessinée belge créée par Les Tuniques bleues, tome 10 : Des Bleus et des Tuniques PDF en 1958 racontant l’histoire d’un peuple imaginaire de petites créatures bleues logeant dans un village champignon au milieu d’une vaste forêt. En 2013, Les Schtroumpfs 2 totalise 347. Quant à la 3eme adaptation cinématographique Les Schtroumpfs et le Village perdu parue en 2017, elle récolte 197. L’ensemble des albums raconte la vie des Schtroumpfs dans leur village au cœur d’une forêt imaginaire en Europe durant un Moyen Âge mythifié, se défendant face à Gargamel et son chat Azraël ou partant dans de grandes aventures.


Le gros, c’est Cornélius Chesterfield, sergent zélé et discipliné de l’armée du Nord des Etats-Unis. Le petit, c’est Blutch, un malin râleur et désabusé qui ne rêve que de déserter. Pris dans les affres de la Guerre de Sécession, ces deux-là font ce qu’ils peuvent pour échapper aux ennuis que leur valent des chefs bornés, des ordres aberrants et un destin décidément contraire… À travers des histoires pleines de rire et d’action, Lambil et Cauvin nous offrent une critique acerbe des absurdités de la guerre et du militarisme obtus.

Toute la tribu vit dans des champignons aménagés en maisons, dans un petit village au cœur de la forêt. Cette section contient une ou plusieurs listes. Jeroen De Coninck en 2012 lors du salon Livre Paris. Créateur Le créateur de la série et de l’univers des Schtroumpfs est l’auteur belge francophone Peyo, de son vrai nom, Pierre Culliford.

Né en 1928, il a créé Les Schtroumpfs en 1958. Il est surtout connu pour cette série. Il a été le scénariste et le dessinateur de plusieurs des 16 premières BD des Schtroumpfs. Scénaristes Yvan Delporte a été rédacteur en chef du journal Spirou de 1956 à 1968.

Le succès de la première histoire des Schtroumpfs parue en 1959 dans ce journal le pousse à demander à Peyo d’en écrire d’autres. Lui-même a participé à 8 des 16 premières bandes dessinées entre 1965 et 1983. Coloristes Nine Culliford, de son vrai nom Janine Culliford a été la coloriste des bandes dessinées des Schtroumpfs avec son mari jusqu’en 1992. Elle serait à l’origine de la couleur des petits hommes en bleu. Dessinateurs Assistant de Peyo à partir des années 1960, Gos participe au scénario et au dessin de la bande-dessinée Les Schtroumpfs et le Cracoucass en 1969, ainsi qu’au scénario de celle de l’année suivante Le Cosmoschtroumpf. Au début de l’année 1958, Peyo réfléchit au scénario de la nouvelle histoire de Johan et Pirlouit. Dans la suite de son histoire, il a l’idée d’intégrer les créateurs de cette fameuse flûte et de réutiliser les petits lutins roses coiffés d’un bonnet à fleur dont il s’était servi pour une ébauche de court-métrage d’animation pendant son passage chez CBA.

La découverte de ces nouveaux personnages par les lecteurs se fait progressivement. Les Schtroumpfs ne font pas tout de suite l’unanimité chez l’éditeur, toujours inquiet que la censure française puisse frapper le journal : le langage schtroumpf est notamment pointé du doigt. La nouvelle histoire de Johan et Pirlouit, commence sa publication en avril 1959 et a pour titre La Guerre des sept fontaines. L’utilisation de la magie dans la première partie du récit va contraindre Peyo à réutiliser des personnages tirés d’autres épisodes. Il est fait référence à ce repas à trois reprises dans les albums des Schtroumpfs. On voit deux schtroumpfs en train de manger, puis un demande a l’autre de lui passer le la, puis ils sont coupés par l’apparition d’un autre schtroumpf .

Schtroumpfs cherchant dans le livre l’origine du mot Schtroumpf. On y rencontre une peuplade de lutins bleus à bonnets blancs vivant dans un village de champignons et parlant le langage schtroumpf. Johan et Pirlouit viendront encore rendre visite aux schtroumpfs dans l’épisode intitulé Le pays maudit. Maison Schtroumpf dans le parc d’attraction d’Ankara. Les Schtroumpfs sont âgés d’une centaine d’années, hormis le Grand Schtroumpf qui a 542 ans, ainsi que le Bébé Schtroumpf dont l’âge n’est pas donné.

Ils ont parfois recours à Homnibus, un vieil enchanteur sympathique qui les aide lors de problèmes d’importance majeure comme la santé du Grand Schtroumpf. Il fait partie des seuls humains que les Schtroumpfs ne craignent pas, avec Johan, Pirlouit et le Roi de ces derniers, contrairement à Grossbouf. L’aliment préféré des Schtroumpfs est la salsepareille et ils vivent dans des maisons individuelles ayant l’apparence de gros champignons. Il n’y a pas de loi chez les Schtroumpfs, juste des valeurs morales et du respect.