Lettres croisées: (1858-1887) PDF

France et de Provence, particulièrement de la campagne d’Aix-en-Provence. Bastide du Lettres croisées: (1858-1887) PDF de Bouffan, v1874, National Gallery of Art de Washington, D. National Gallery of Art, Washington, D.


Deux grands artistes, l’un peintre, l’autre écrivain. Deux amis de toujours et pour toujours. Leur amitié a débuté en 1853 ou 1854, au lycée d’Aix, et résistera longtemps à l’éloignement. Entre Cézanne et Zola, ce ne fut pas seulement une forte complicité de jeunesse, de proximité géographique ou de milieu, mais un même choix de sujets, de communautés d’artistes, de refus des académismes et des conventions, une même compréhension de l’époque. Leur correspondance, publiée jusqu’ici séparément, n’avait jamais été rassemblée ni confrontée. Pourtant, ces cent quinze lettres – malgré les pertes et les années manquantes – témoignent de leur dialogue entre 1858 et 1887  :  leur sens véritable ne réside pas seulement dans leurs allusions aux événements de la vie privée ou de la vie sociale de chacun, mais dans leur existence même, et dans les autres échanges qu’elles présupposent, dont la trace s’est perdue. Si John Rewald, le premier éditeur de la correspondance de Zola en 1937, a pu affirmer jusqu’ici que les deux hommes s’étaient brouillés à la suite de la publication de L’Oeuvre – pour le critique, le personnage de Lantier et son échec représentaient Cézanne et le sien -, une nouvelle lettre retrouvée en 2013, postérieure à celle de la « rupture », vient remettre en question toutes les thèses établies. C’est sous ce nouvel éclairage rendu possible par la recherche littéraire qu’Henri Mitterand nous guide à travers l’oeuvre picturale et l’oeuvre romanesque des deux artistes.

Paul Cézanne nait à Aix-en-Provence, le 19 janvier 1839. 40 ans, qui le reconnaît, et d’Anne Élisabeth Honorine Aubert, ouvrière chapelière, 24 ans. L’enfant est baptisé le 22 février à l’église Sainte-Madeleine. Le 4 juillet 1841 nait une sœur, Marie.

Le 29 janvier 1844, Louis Auguste Cézanne épouse Anne Aubert qui a pour dot ses économies d’ouvrière. Paul Cézanne enfant suit les cours de l’école communale, puis de l’école catholique Saint-Joseph. Il s’y lie avec Henri Gasquet. Zola, Jean-Baptiste Baille et Louis Marguery. Un jour, Paul Cézanne défend dans la cour de récréation le jeune Zola. Le lendemain, pour le remercier de son action, Zola lui offre un panier de pommes.

Des années plus tard, Cézanne déclarait à Joachim Gasquet :  Tiens ! Le 1er juin 1854 naît sa seconde sœur, Rose, dont Paul est le parrain. En 1860, Cézanne abandonne ses études de droit pour monter à Paris. Selon Jean Renoir qui cite son père Auguste Renoir :  Cézanne ressemblait à un hérisson. Les mots sortaient prudemment de sa bouche, marqués d’un invraisemblable accent aixois, un accent qui n’allait pas du tout avec les manières contrôlées, exagérément polies.