Lettres d’Alexandre Dumas à Mélanie Waldor PDF

Cavour est l’un des lettres d’Alexandre Dumas à Mélanie Waldor PDF principaux du Risorgimento. Giuseppe Garibaldi dont il craint les actions et leur potentiel révolutionnaire.


Il est ministre du royaume de Sardaigne de 1850 à 1852, chef du gouvernement de 1852 à 1859 et de 1860 à 1861. En politique intérieure, il soutient l’adoption et la défense du Statut albertin. Il supprime un grand nombre de congrégations religieuses, ce qui lui attire l’hostilité du pape Pie IX. En politique étrangère, il cultive habilement l’amitié avec les monarchies libérales : le Royaume-Uni et la France du Second Empire. Camillo Cavour naît le 10 août 1810 à Turin, ville alors rattachée à la France du Premier Empire. Son père, Michele Benso de Cavour, noble piémontais catholique, est un collaborateur et ami du gouverneur prince Camille Borghèse, qui est le parrain du petit Benso et auquel il transmet son prénom.

Il est d’abord éduqué par un précepteur, l’abbé Frezet. Cavour fréquente dans sa jeunesse le 5e cours de l’Académie militaire royale de Turin, qu’il termine fin 1825. Nommé à quatorze ans page du prince de Carignan grâce aux relations de son père, il vit cette fonction, censée être un honneur, davantage comme une servitude. Le jeune homme se consacre bientôt, par intérêt personnel et par éducation familiale, à la cause du progrès européen. En 1830, il espère que la révolution de Juillet, en France, va inciter à la libéralisation du royaume de Piémont-Sardaigne. En décembre 1834 il voyage à l’étranger, étudiant le développement économique de pays largement plus industrialisés comme la France et le Royaume-Uni. En décembre 1834 Cavour se rend à Genève, lieu d’origine de sa famille maternelle.