Lucky Luke, tome 17 : Sur la piste des Dalton PDF

Pretty Broken 2018 1080p WEBRip DD5. Robbie Williams – Under The Radar Vol. Al-Qaida en France – Samuel Laurent . Si lucky Luke, tome 17 : Sur la piste des Dalton PDF bandeau n’est plus pertinent, retirez-le.


Avec pour seul compagnon son cheval Jolly Jumper, « l’homme qui tire plus vite que son ombre » fait régner l’ordre et la justice dans un Far-West de fantaisie mille fois plus vrai que le vrai. Poursuivant les terribles frères Dalton ou croisant la route de divers personnages historiques, Lucky Luke nous fait découvrir dans la bonne humeur les dessous de la conquête de l’Ouest.

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Rantanplan, également, également écrit Ran-Tan-Plan, est le nom d’un chien de fiction, apparu pour la première fois dans la bande dessinée Lucky Luke, dans l’album Sur la piste des Dalton, en 1962. Il a pour principale caractéristique d’être complètement stupide mais il arrive très souvent à aider involontairement les autres personnages de la bande dessinée. Entre 1987 et 2011, il est le héros de sa propre série de bande dessinée, ainsi qu’une série d’animation en 2006. Ses décisions et ses réflexions toutes plus stupides ou absurdes les unes que les autres font sourire presque à coup sûr. Une autre de ses caractéristiques consiste à calculer la distance pour sauter dans les bras d’un personnage.

Ses tentatives se soldent inlassablement par des échecs. Cela a pour effet de lui faire dire :  zut, trop court , ou bien  zut, trop long . Il suit régulièrement Lucky Luke afin de l’ aider  à retrouver les Dalton. Ma lui donne l’ordre de se coucher en criant  Couché ! Rantanplan s’exécute en disant :  Quand Ma Dalton parle, les chiens écoutent . Dans le tome Bêtisier 3, apparaît un petit frère de Rantanplan de couleur grise.

Dans un autre gag des aventures de Rantanplan, on peut apercevoir le grand-père de Rantanplan aux côtés de Lucky Luke enfant, puis le père de Rantanplan aux côtés de Lucky Luke adolescent. Entre 1987 et 2011, il est le héros de sa propre série de bande dessinée. Ces histoires, réalisées d’abord pour une publication dans la presse, ont été éditées postérieurement en albums, et pas dans leur ordre chronologique. La première équipe de la série se met en place pour les albums suivants, avec Michel Janvier en tant que seul dessinateur, et Xavier Fauche et Jean Léturgie, en tant que scénaristes. Cette équipe cesse de travailler sur la série en 1997, après sept grandes aventures et plusieurs centaines de gags. Quant à Michel Janvier, il considère que Rantanplan est une série de commande, sur laquelle il n’avait aucune maîtrise. C’est Vittorio Léonardo qui succède à Janvier en tant que dessinateur de la série, en collaboration avec Morris.