Mémoire sur le paupérisme. Suivi de : second mémoire sur le paupérisme (texte inédit) PDF

Portrait of Pierre Joseph Proudhon 1865. Portrait de Proudhon par Courbet, 1865. Citation  La propriété, c’mémoire sur le paupérisme. Suivi de : second mémoire sur le paupérisme (texte inédit) PDF le vol !


« Je suis profondément convaincu que tout système régulier, permanent, administratif, dont le but sera de pourvoir aux besoins du pauvre, fera naître plus de misères qu’il n’en peut guérir, dépravera la population qu’il veut secourir et consoler. » Alexis de Tocqueville

Garantie Format professionnel Kindle.
Relu, corrigé et intégré par l’éditeur aux fonctionnalités de navigation du Kindle (table des matières dynamique).

L’anarchie est le plus haut degré de liberté et d’ordre auquel l’humanité puisse parvenir. En 1840, dans son premier ouvrage majeur, Qu’est-ce que la propriété ? En 1846, il donne, dans son Système des contradictions économiques ou Philosophie de la misère, une explication de la société fondée sur l’existence de réalités contradictoires. La liberté elle-même est à la fois indispensable mais cause de l’inégalité. En 1848, dans Solution du problème social, il élabore la théorie du crédit à taux zéro qui anticipe le fonctionnement des mutuelles d’aujourd’hui. En 1863, dans Les Démocrates assermentés et les réfractaires, il pose les bases du refus de toute participation aux élections lorsqu’elles sont truquées, dévoyées par le pouvoir bonapartiste, détournées par le système capitaliste, manipulées par ceux qui font et défont les cartes électorales. D’un milieu modeste d’origine paysanne, il garde la seule vache de la famille et mène une vie simple.

Brillant élève, il obtient une bourse d’externe. Il y découvre la vie d’atelier. Gauthier édite les pères de l’Église, ce qui lui permet d’apprendre l’hébreu, de se perfectionner en grec et en latin, et d’acquérir une bonne connaissance de la théologie. La crise économique de 1830 l’oblige à quitter Besançon.

Il fait un tour de France et travaille successivement à Neufchâtel, Paris, Lyon, Marseille, Draguignan, Toulon. En 1836, de retour à Besançon, Proudhon avec deux associés, fonde une petite imprimerie. En 1838, Proudhon arrive à Paris. Il y mène une vie pauvre, ascétique, studieuse et découvre les idées socialistes. Il doit préparer des ouvrages pour faire honneur à l’Académie mais ce devoir est vite oublié.

C’est vers l’économie politique qu’il se tourne : il cherche dans les bibliothèques et dans les cours publics toutes les parcelles qu’il peut recueillir de cette science de l’avenir. Mais aux cours magistraux, il préfère la fréquentation des bibliothèques, en particulier celle de l’Institut. Il transcrit dans 34 gros cahiers les passages qui lui paraissent les plus importants et ajoute des réflexions personnelles. IVe cahier il dresse une liste de plus de 120 ouvrages à lire.