PETIT LIVRE DE LA PECHE DES TRUITES ET DES SAUMONS PDF

Amérique du Nord qui a été PETIT LIVRE DE LA PECHE DES TRUITES ET DES SAUMONS PDF dans de nombreux pays tempérés. C’est l’un des deux poissons officiels de l’état du Vermont, aux États-Unis, l’autre étant le doré jaune.


Les truites et autres salmonidés sont parmi les poissons les plus fascinants de nos lacs et de nos rivières. Chaque espèce a son histoire, ses lieux et ses habitudes propres. Le mérite de ce petit guide, abondamment illustré, est d’être une véritable mine d’informations pour les débutants comme pour les connaisseurs. Après une étude approfondie de chaque espèce, Pascal Durantel, s’appuyant sur une abondante iconographie, nous livre tous ses secrets sur les milieux et les techniques de pêche spécifiques à chacune, de la pêche au toc à la pêche à la mouche, des techniques de lancer jusqu’à l’étude des leurres et des mouches, ainsi que ses « trucs » et ses « tours de mains ». Ce petit guide permettra ainsi à chacun d’améliorer ses connaissances et ses tableaux.

La truite mouchetée ou omble de fontaine, comme elle est connue au Canada, est l’espèce la plus recherchée dans de nombreuses régions. Toute une industrie est fondée presque exclusivement sur cette espèce par exemple dans la Réserve faunique des Laurentides au Québec. Il ne s’agit pas d’un saumon ni d’une truite, mais d’un omble. Ontario, la seule province dans le monde entier où elle est recensée. 2006, le Québec est confirmé comme étant la deuxième province à posséder cette race  sans tache  .

Au Québec, il a disparu de plusieurs cours d’eau du sud de la province au profit d’espèces introduites ou réputées plus résistantes. Le frai a lieu en automne dans des rivières et ruisseaux frais, peu profonds, et à fond de gravier. C’est à ce moment que l’omble de fontaine arbore les plus belles couleurs notamment de rouge criant. Les œufs sont pondus dans le gravier. Les mâles émettent leur laitance sur les œufs et normalement la plupart des œufs sont fécondés. Longueur maximale observée du mâle : 86 cm. La longueur moyenne des individus adultes se situe autour de 30 cm, mais ceci est très variable en fonction des populations, anadrome ou d’eau douce mais aussi géographique.

La colonisation du continent nord-américain à la fin de la période glaciaire a isolé plusieurs populations distinctes qui visuellement sont très semblables. Cette espèce a été introduite à plusieurs endroits dans le monde où elle peut occasionner des dommages écologiques, reconnus pour nuire à d’autres salmonidés indigènes et aux amphibiens. Par exemple, dans les montagnes de la Californie les populations indigènes de la variété dorée de la truite arc-en-ciel sont compromises dans les ruisseaux par l’omble de fontaine, mieux adapté à cet habitat. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Un exemple est l’Ontario, où des poissons issus de rétrocroisement du F1 moulac et touladi ont été plantés depuis plusieurs années.