Sommes-nous tous égaux ? PDF

Publié vendredi 1 juin 2018 à 18:09, modifié vendredi 1 juin 2018 à 18:45. L’écrivain baroudeur signe Un sommes-nous tous égaux ? PDF avec Homère, livre pénétrant et fugueur, invitation à poursuivre Ulysse.


C’est ainsi qu’il faut le capturer, l’attraper par le col avant qu’il ne s’envole. L’écrivain alpiniste sort à l’instant de la Maison de la radio à Paris. Il était l’invité de Nagui, dans La bande originale, sur France Inter. Il y a parlé de ses équipées helléniques dans le sillage d’Ulysse, d’Achille, d’Hector et de Priam, à qui il a consacré une série d’émissions sur cette même station. J’y retourne, je m’apprête à faire la croisière d’Ulysse, lance Sylvain Tesson, épaules martiales dans un perfecto de motard.

Mais je vais vous raconter cela au café des Ondes. Vous le regardez: il y a du Jack London chez lui, le trait coupant du marin sur la baleinière, la barbe poil de lion, l’œil bleu de Martin Eden et cette gueule cassée qui est sa tranchée à lui, une chute dont il aurait pu ne pas se relever. Le Temps: Etiez-vous familier d’Homère, de L’Iliade et de L’Odyssée? Sylvain Tesson: Pour moi, c’était des textes à longues barbes. La proposition de France Inter d’écrire d’abord puis de réaliser Un été avec Homère a complètement transformé mon rapport avec cette œuvre. C’est cette matière-là que j’ai rencontrée pendant les semaines que j’ai passées seul sur la petite île de Tinos, dans les Cyclades.