Species des hyménoptères d’Europe et d’Algérie. T6 PDF

La vue externe montre le calice persistant à 6 sépales. Le species des hyménoptères d’Europe et d’Algérie. T6 PDF désigne aussi ce fruit charnu. La tomate se consomme comme un légume-fruit, crue ou cuite. Elle est devenue un élément incontournable de la gastronomie dans de nombreux pays, et tout particulièrement dans le bassin méditerranéen.


Species des hyménoptères d’Europe et d’Algérie…. T6 / fondé par Edmond André,… ; et continué sous la direction scientifique de Ernest André,…
Date de l’édition originale : 1882-1913
Sujet de l’ouvrage : Hyménoptères — EuropeHyménoptères — Algérie
Comprend : Les braconides ; Les chrysides ; Proctotrypidae

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k441443s

La plante est cultivée en plein champ ou sous abri par les agriculteurs et les horticulteurs sous presque toutes les latitudes, sur une superficie d’environ trois millions d’hectares. De grande importance économique, elle est l’objet de nombreuses recherches scientifiques. Elle est considérée comme une plante-modèle en génétique. Tomate  n’est entré dans le dictionnaire de l’Académie française qu’en 1835, le fruit s’est longtemps appelé  pomme d’amour  ou  pomme d’or . On le retrouve en effet dans de nombreuses langues avec de faibles variations phonétiques et orthographiques. Le plant de tomates est une plante herbacée sensible au froid, vivace en climat chaud, généralement annuelle. Son port dressé en début de croissance, devient retombant ou semi-retombant au fil de la croissance et de la ramification des tiges, nécessitant des supports selon les types de culture.

Son système racinaire est de type pivotant à tendance fasciculée. Très dense et ramifié sur les trente premiers centimètres, il peut atteindre un mètre de profondeur. La tige est anguleuse, épaisse aux entrenœuds, pubescente. De consistance herbacée en début de croissance, elle tend à devenir un peu ligneuse en vieillissant. La tige et les feuilles portent deux types de poils : simples ou glanduleux, ces derniers contenant une huile essentielle qui donne son odeur caractéristique à la plante. Les feuilles, alternes, longues de 10 à 25 cm, sont composées, imparipennées, et comprennent de 5 à 7 folioles aux lobes très découpés.

Le bord du limbe est denté. Les vieilles feuilles perdent leur pouvoir photosynthétique et deviennent même nuisibles pour la plante, responsables du retard de croissance des fruits. La fleur de tomate est actinomorphe à symétrie pentamère. Le calice compte cinq sépales verts. Ce calice est persistant après la fécondation et subsiste au sommet du fruit. Les anthères allongées forment un cône resserré autour du pistil.