Terre et humanité PDF

L’humanité a doublé ses effectifs en 40 ans, passant de 3 à 6 milliards d’habitants mais, alors que la population de nombreux pays pauvres va encore doubler, celle de la plupart des pays d’Europe diminuera dans la prochaine décennie. Nous sommes à un moment de l’histoire terre et humanité PDF pose un défi radicalement nouveau à l’espèce humaine : pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir.


Un futur meilleur, enviable, nous attend ; celui de la réconciliation de lHumanité avec sa planète bleue, sa maison, son jardin. Aujourd hui, nous savons que nous vivons au-dessus de nos moyens écologiques. Abandonnons notre société guerrière dhyperconsommation. Rassemblons-nous pour ménager notre planète. Développons notre humanité en empruntant la voie de la réconciliation de lHumanité avec sa Terre. Chemin passionnant sur lequel chacun dentre nous est convié.

Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d’orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès. C’est un défi magnifique, mais redoutable. OGM : les trois initiales d' » organisme génétiquement modifié  » signalent désormais qu’une technologie nouvelle n’est pas nécessairement accueillie à bras ouverts par une population avide de progrès. Car, comme le montre bien Hervé Kempf dans cette enquête exemplaire, ce sont d’abord les firmes agro-alimentaires américaines qui profitent de ce progrès, avant les utilisateurs et les consommateurs du blé, du maïs ou du soja transgéniques. Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. La planète Terre, photographiée en 1972.

Calendrier de l’histoire de la Terre. Terre à partir de la nébuleuse solaire jusqu’à maintenant. Une vue d’artiste du disque protoplanétaire. Articles détaillés : Formation et évolution du Système solaire et Âge de la Terre. La principale théorie sur la formation de l’Univers est le Big Bang : l’Univers était un point de haute énergie qui est brutalement entré en expansion, se refroidissant. Des nuages de gaz hydrogène se sont concentrés sous l’impulsion de la gravitation, prenant la forme de galaxies et d’étoiles.

L’essentiel de la masse se concentre alors au centre et commence à s’échauffer, mais de petites perturbations dues aux collisions et au moment angulaire d’autres larges débris créent les conditions pour que des protoplanètes puissent commencer à se former. Pendant ce temps, alors que la gravité pousse la matière à se condenser autour des objets précédemment perturbés, les particules de poussière et le reste du disque protoplanétaire commencent à se séparer en anneaux. Après plusieurs millions d’années d’impacts et d’accrétion, la Terre se forma. Terre, ce qui a produit un fort échauffement en surface. La Terre a par ailleurs été chauffée continuellement par la radioactivité interne. Théia qui se forme au point de Lagrange de la Terre, puis, perturbée par la gravité, entre en collision et aide à la formation de la Lune.

L’animation progresse au rythme d’une année par image, donnant l’impression que la Terre ne bouge pas. La vue est prise du pôle sud. L’origine de la Lune est toujours incertaine, bien que de nombreux indices accréditent la thèse d’une grande collision. La Terre pourrait ne pas avoir été la seule planète à s’être formée à 150 millions de kilomètres du Soleil. L’angle et la vitesse ne sont pas suffisants pour détruire la Terre, mais une large portion de la croûte est éjectée. La majeure partie des éléments les plus lourds de Théia s’enfoncent au cœur de la Terre, pendant que le reste des matériaux et des éjections se condensent en un seul corps en quelques semaines.

Les éruptions volcaniques auraient été courantes dans les temps qui ont suivi la formation de la Terre. La jeune Terre, durant l’Hadéen, était très différente du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. Il n’y avait pas d’océan, et pas d’oxygène dans l’atmosphère. Elle était bombardée par des planétoïdes et des matériaux issus de la formation du système solaire. L’atmosphère de la Terre à ses débuts aurait été composée de matériaux environnants de la nébuleuse solaire, particulièrement des gaz légers tels que l’hydrogène et l’hélium, mais le vent solaire et la chaleur de la Terre auraient  rapidement  dispersé cette atmosphère.

La Terre se refroidit et la croûte terrestre se forme autour de germes à la surface. Lune et les autres corps du système solaire. Cette phase est probablement due au réarrangement du système solaire externe. Article détaillé : Origines de la vie. Le réplicateur pour pratiquement toute forme de vie connue est l’acide désoxyribonucléique.