Traductologie, linguistique et traduction PDF

Empire byzantin, un thème est traductologie, linguistique et traduction PDF corps d’armée et la circonscription administrative dans laquelle il est stationné. En musique de films, le thème est le motif principal de tout le film ou d’un de ses éléments en particulier, comme un personnage.


Le Thème est un film soviétique de Gleb Panfilov, ours d’or au festival de Berlin. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 12 janvier 2019 à 11:12. Elle met en relation au moins deux langues et deux cultures, et parfois deux époques.

Le concept de traduction repose depuis longtemps sur des dichotomies telles que  fidélité  versus  liberté ,  fidélité à la lettre  versus  fidélité à l’esprit ,  traduction sourcière  versus  traduction cibliste , etc. Le bon traducteur possède plus que des compétences linguistiques : il doit être capable d’analyser le texte, et lui-même posséder des qualités d’écriture. La discipline qui s’intéresse à la traduction se nomme la traductologie. Il existe une importante hiérarchisation des langues d’ interfacage  dans ce réseau, avec des nuances selon le média étudié. Les personnes ou institutions bilingue ou multilingues apparaissent donc comme des  nœuds  importants dans le réseau de transmission des informations et des idées. Les utilisateurs qu’ils ont étudiés constituent une sorte d’élite, alphabétisée et  en ligne . On ne dispose pas de statistiques exhaustives du nombre de textes traduits dans le monde, en raison notamment d’un grand nombre de traductions faites dans la littérature grise ou diffusées via l’internet sans passer par les réseaux classiques.

Dans le monde, le document le plus traduit serait, d’après le livre des records en 2009, la Déclaration universelle des droits de l’homme. Les francophones ont donc accès à environ 7000 à 9100 titres étrangers traduits en français et publiés. Or les ouvrages ont longtemps été copiés et recopiés à la main. Ils sont parfois rares ou uniques. Les bibliothèques et lieux d’archives sont des lieux importants pour les traducteurs. Le principe de la traduction littérale ou formelle reste centrée sur les mots et syntaxes originels, les privilégiant avant tout, au risque de les rendre peu intelligibles dans un contexte historique différent.

Courant interprétatif : théorie du sens de l’E. T, basée principalement sur la pratique de l’interprétation de conférences. Dans leur ouvrage Interpréter pour traduire , D. Lederer soutiennent qu’il faut traduire le sens et non pas la langue.

Celle-ci n’est qu’un simple transporteur du message. La langue peut être un obstacle à la compréhension. Le concept d’énergie dans la langue : Les mots sont, en quelque sorte, une cristallisation du vécu historique d’une culture, ce qui leur donne une force et c’est justement cette énergie qu’il faut traduire. Structuralisme, linguistique, pragmatique, linguistique du texte. C’est un courant qui considère le mot, le syntagme et la phrase comme unités de traduction. Georges Mounin, Vinay et Darbelnet, J. Le chef de file de ce courant est George Steiner.

La sémiotique est l’étude des signes et des systèmes de signification. Aussi, d’un point de vue sémiotique, toute traduction est envisagée comme une forme d’interprétation qui porte sur des textes ayant un contenu encyclopédique différent et un contexte socioculturel particulier. Sur le marché du travail, on distingue deux types de traduction : la traduction de textes techniques et la traduction littéraire. La majorité des traducteurs professionnels traduisent des textes techniques.

Les traducteurs littéraires sont attachés à une maison d’édition ou auto-entrepreneurs. Par exemple, un guide d’utilisation pour un modèle particulier de réfrigérateur n’a d’utilité que pour le propriétaire du réfrigérateur, et restera utile tant que ce modèle de réfrigérateur existera. La traduction de textes techniques exige souvent des connaissances spécialisées dans un domaine particulier. Les textes d’ordre financier, juridique ou administratif. La traduction administrative s’est particulièrement développée après la Seconde Guerre mondiale.

La traduction technique est un type de traduction souvent  anonyme  dans lequel le nom du traducteur peut ne pas être associé au document traduit, tout comme certaines entreprises ne font pas mention des auteurs des guides d’utilisation des produits. En général, la traduction technique est plus accessible et rapporte un salaire plus élevé que la traduction littéraire. Cette dernière est effectuée avant tout par amour de la langue et du texte original, ou par volonté de faire connaître toutes les subtilités d’un texte admirable écrit en langue étrangère. Selon l’école de pensée cibliste, il est nécessaire de privilégier l’exactitude des propos au détriment de la stylistique, lorsque cela s’impose.