Un Rescapé du Génocide contre les Tutsis en Allemagne PDF

Français condamné un Rescapé du Génocide contre les Tutsis en Allemagne PDF crimes contre l’humanité. Le 4 septembre 1937, il épouse une jeune chambérienne, Joséphine Charlety, la fille d’un franc-maçon.


« Que je survive si je m’étais trouvé à Kigali, cela aurait relevé d’un miracle, même s’il y a eu des survivants. Je préfère garder ma vieille version en affirmant que le vrai miracle arriva quand je pus quitter le pays au bon moment ». Dans ce livre, nous faisons face aux conditions terribles dans lesquelles ont vécu les Tutsis pendant près de trente ans, que ce soit ceux qui avaient fui le Rwanda à la fin des années cinquante, ou ceux qui étaient restés au pays. Les persécutions massives, les angoisses, la peur d’être tué, puis, pour l’auteur, la fuite en Allemagne. Mais l’arrivée dans ce pays a également apporté son lot de difficultés : bureaucratie, racisme, isolement dans des « homes » de demandeurs d’asile… Commence alors un autre combat quotidien pour la survie. L’auteur lutte pour ne pas « s’abandonner lui-même ». Il découvre également la bienveillance de certains Allemands qui l’aident à ne pas sombrer dans la dépression. Enfin, après presque 8 ans d’attente sans avoir obtenu le statut de réfugié politique tant convoité, il retirera finalement sa demande d’asile et rentrera dans son pays après le génocide qui a décimé plus d’un million de Tutsis en cent jours, pour participer à sa reconstruction. Un témoignage bouleversant et terriblement d’actualité.

Seconde Guerre mondiale, déjà veuf, il vit à Chambéry. Au sein de la 8e division d’infanterie nord-africaine, il participe à la guerre où, à la suite du bombardement de Château-Thierry, il est retrouvé errant. Il revient en 1940 à Chambéry et adhère à la Légion française des combattants en octobre, en tant que responsable de quartier. En mars 1943, il bénéficie du premier stage de l’École des cadres d’Uriage où sont détectées ses qualités de policier.

1944 chargé de mission au secrétariat d’État au Maintien de l’ordre. La politique et la police politique apportent à Touvier la réussite sociale. Articles connexes : Victor Basch et Mémorial Hélène-et-Victor-Basch. Ce juif paye de sa vie l’assassinat d’un National.