Vers une entreprise libérée PDF

Vers une entreprise libérée PDF industrialisation et de la fabrication en grandes séries. L’entreprise participe aux deux conflits mondiaux, subit la crise des années 1930, connait une nationalisation en 1945, puis une privatisation dans les années 1990.


Le livre propose de répondre, entre autres, aux questions suivantes. Comment répartir le pouvoir entre le global et le local ? Comment mesurer et trouver un bon niveau d autonomie de mes collaborateurs ? Comment définir clairement leur champ d action ? Pourquoi et quand utiliser le principe de subsidiarité ? Par quel chemin la vision d entreprise détermine l autonomie ? Comment se protéger des dérives vers la surcentralisation ?

La privatisation de Renault sera abordée à plusieurs reprises. Le groupe Renault a maintes fois dû s’adapter au cours de l’histoire et est devenu au fil du temps un groupe multinational. Certaines des automobiles Renault sont devenues des légendes mais d’autres modèles ont vu leurs productions stoppées peu après leur commercialisation. Expo – Musée, créé en 1988, et qui retraçait les différents aspects de l’histoire de l’entreprise.

Cet Expo-Musée a été fermé en novembre 2016. Pour plus de détails sur l’entreprise elle-même : Renault. Voiturette Renault Type D Série B de 1901. Louis est chargé du développement et de la production alors que ses frères se chargent de l’administration. Les voitures acquièrent rapidement une réputation pour leurs innovations.

Considérées comme un produit de luxe, les premières automobiles, y compris celles de la marque Renault, sont vendues à de riches particuliers. Les frères Renault reconnaissent très tôt la publicité que la société pouvait tirer de la participation aux courses automobiles et engagèrent leurs véhicules dans des courses sur route. Les succès de Louis et Marcel, qui conduisent eux-mêmes leurs automobiles, amènent une rapide expansion de la compagnie. Marcel et son coéquipier René Vauthier gagnent la course Paris-Vienne en 1902. En 1906, pour raison de santé, son frère Fernand se retire de la compagnie. La même année, la Renault AK de 90 CV participe au premier Grand Prix. En 1908, Louis devient le seul actionnaire de la société.